Affiche La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

Critiques de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

Film de (1955)

  • 1
  • 2

Dans lequel Bunuel se prend pour Hitchcock, pour finalement parler du Mexique et des rêves.

Le film est un flashback dans lequel Archibald de la Cruz, un riche oisif mexicain, raconte à un commissaire comment il est obsédé par des pulsions de meurtre depuis un épisode de son enfance : sa gouvernante lui racontait l'histoire d'une boîte à musique qui pouvait tuer, et meurt d'une balle perdue pendant les révolutions mexicaines. L'enfant en conçoit une fascination morbide, fixant les... Lire l'avis à propos de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

Critique de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz par Saugom

Assez agréable surprise ! Ce film de Luis Bunuel est relativement accessible, l'humour fin mais pas chiant est présent tout le long du film, une fois qu'on a compris le principe de la narration. Les péripéties de ce Archibald de la Cruz se suivent avec plaisir et très vite on se rend compte que le plus intéressant dans le film est la psychologie du personnage. Les raccords images et sons... Lire l'avis à propos de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

Avatar Saugom
7
Saugom ·

Critique de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz par blazcowicz

Luis Bunuel est un des réalisateurs que j’avais le plus envie de découvrir, et c’est enfin chose faite avec ce film. Une constatation s’impose assez rapidement : c’est un metteur en scène talentueux. Il a y de nombreuses idées vraiment intéressantes à ce niveau, et pour tout dire il m’a semblé que c’était ce qui portait le film avec le scénario, plutôt astucieux et bien écrit. J’ai été moins... Lire l'avis à propos de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

Avatar blazcowicz
7
blazcowicz ·

Critique de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz par Rasp

Des scènes marquantes (ouah le verre de lait apporté dans les fumées, le jeu avec le mannequin) et un emploi de la musique bien rôdé. Pour le reste, le personnage principal n'est pas si fouillé que ça et n'a pas un jeu décoiffant. Lire la critique de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

Avatar Rasp
7
Rasp ·
  • 1
  • 2