Affiche La Ville Zéro

Critiques de La Ville Zéro

Film de (1988)

J'aurais voulu donner à cette critique un titre intéressant.

Je n'avais plus ressenti une telle sensation de frémissement depuis le film "The Wicker Man" (la version originale joliment dérangeante de 1973, pas la reprise avec Nicolas Cage) ce qui n'est pas peu dire quand on connait la qualité de celui-ci. Petit bijou d'étrangeté tout droit sorti du pays de la vodka, cette ville zéro sue la bizarrerie par tous les pores en créant une ambiance... Lire la critique de La Ville Zéro

6 6
Avatar Crillus
7
Crillus ·

Les Soviets ont de l'humour

Oui, bon ça, on le savait déjà. Après avoir vu des films comme Coeur de chien, ou Kin-Dza-Dza, ainsi que les films de Gaidai, on ne doutait plus de la capacité des films soviétiques à faire rire. Mais de Gaidai à Bortko, il s'agissait d'un humour très démonstratif, parfois un peu lourdingue, qui connaissait quand même quelques revers. Ce que l'on savait moins en revanche (notez l'utilisation... Lire la critique de La Ville Zéro

6
Avatar Nwazayte
7
Nwazayte ·

Critique de La Ville Zéro par turandot

Les cinéastes d'Europe centrale et orientale sont décidément très portés sur le bizarre et le surréaliste, dans des styles très divers, allant de la farce (certains films tchécoslovaques) à une description au noir de la société (My joy ou Une femme douce de Loznitsa), en passant par le conte étrange (la Clepsydre). Ici, il n'y a pas de fantastique à proprement parler, mais une histoire où le... Lire la critique de La Ville Zéro

2
Avatar turandot
7
turandot ·

Fuyez, je vous dis !

"Gorod Zero" est le deuxième film que je regarde du réalisateur - Karen Chakhnazarov - après "Le garçon de course", et je dois dire qu’il m’apparaît comme un des préférés de la fin de l’ère soviétique. Et ce, pour plusieurs raisons et interprétations que je me suis faites. Varakin, ingénieur de profession et originaire de Moscou, se rend dans une petite ville pour... Lire l'avis à propos de La Ville Zéro

2 9
Avatar msayd
8
msayd ·

Le voyage de l'absurde

Quand on commence à farfouiller dans les longs métrages de Youtube, on finit parfois par tomber sur des trucs bizarres, mais intéressants. C'est le cas de ce film que vous pourrez trouver là. Le début est prometteur : l'auteur mise avant tout sur le côté absurde d'une situation. Malheureusement, très vite, il s'essouffle :... Lire l'avis à propos de La Ville Zéro

2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Etat des lieux soviétique

Tourné sous la perestroïka durant les dernières années du régime soviétique, ce film est un témoignage de son époque. Autant le dire tout de suite, le cinéma russe des années 80 n'est plus que l'ombre de ce qu'il a été à ses débuts. Techniquement et artistiquement, c'est AFFREUX !!! Que ce soit les lumières, les cadrages, les costumes ou les décors, le manque de moyens est criant et... Lire l'avis à propos de La Ville Zéro

Avatar Jean-François Sturm
6
Jean-François Sturm ·

Bien plus que zéro

Le monde fantasmagorique de La ville zéro, son banal et très commun héros central font penser à l’univers singulier de Roy Andersson. Les aventures insolites mais jamais rocambolesques de Varakine paraissent relever du non sens complet en première analyse. Mais une lecture entre les lignes permet de coller à de nombreux passages un double sens en lieu et place du non... Lire la critique de La Ville Zéro

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·

Critique de La Ville Zéro par Ygor Parizel

Vraiment un film étrange que ce Ville Zéro, voyage au pays de l'absurde ou parabole de l'état de l'Union Soviétique en 1989 ? On ne sait plus trop. L'histoire de cet ingénieur coincé voir retenu de force dans une petite ville de province se voit comme une série d'événements et de situations loufoques et absurdes. C'est jamais drôle mais juste bizarre, même parfois inquiétant. La mise en scène... Lire la critique de La Ville Zéro

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·