Affiche La dialectique peut-elle casser des briques ?

Critiques de La dialectique peut-elle casser des briques ?

Film de et (1973)

Kung fu et extrême-gauche

Des années 70, on retient surtout l'essor de la culture américaine avec quelques oeuvres-phare, comme le Rocky Horror Picture Show ou Phantom of the Paradise. Pourtant, ailleurs, c'était aussi les années 70! Et en France, c'était les rigolos (ou pas rigolos du tout, selon le point de vue) situationistes qui sévissaient. Et autant l'oeuvre de Debord n'est pas toujours des plus accessibles, autant... Lire la critique de La dialectique peut-elle casser des briques ?

46 5
Avatar shizumaru
9
shizumaru ·

"Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !" Bruce Lee

Jamais je n'aurais pensé que je pourrais voir un jour un film de kung-fu tendance extrême gauche. D'ailleurs, jamais je n'aurais pu penser que quelqu'un de suffisamment fou en aurait eu l'idée. Le fou en question : René Viénet. Ce monsieur a eu la folle idée d'importer en France un obscur nanar hong-kongais puis de le détourner, et cela bien avant La Classe Américaine. Quel hipster, ce René !... Lire la critique de La dialectique peut-elle casser des briques ?

14 3
Avatar Nolwenn-Allison
9
Nolwenn-Allison ·

J'attends le matin du grand soir. Mais surtout le grand soir.

Vous connaissez La Classe Américaine, alias Le Grand Détournement ? Film culte créé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, il consiste en un détournement de films pré-existants : ils ont pris des séquences de classiques de la Warner, ont effectué un montage des extraits choisis en les articulant autour d'un scénario concocté par leurs soins, puis ont effectué un post-doublage, obtenant... Lire la critique de La dialectique peut-elle casser des briques ?

11 1
Avatar Ninesisters
8
Ninesisters ·

La dialectique casse des briques !

Effectivement, la dialectique peut casser des briques ! Le concept est juste génial, prendre un film de kung fu au hasard et le détourner pour en faire un film situationniste où tout le monde se bat pour gueuler contre la bureaucratie, le Capital... et franchement c'est n'importe quoi du début à la fin. Alors si idéologiquement je porte dans mon coeur le courant situationniste (j'aime tout ce... Lire l'avis à propos de La dialectique peut-elle casser des briques ?

8 1
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Détournement de film mineur

Ce qui est marrant avec les films de détournement, c'est que, peu importe qui, où, quand, il y aura toujours des blagues bien grasses à coup de scatologie ou autres obscénités. Il n'y a pas que ça dans ce film-ci, mais il y en a aussi. Moi ça me dérange pas tant que c'est bien amené. Ce qui fait la à la fois la force et la faiblesse du film, c'est qu'il n'y a pas eu de remontage du... Lire la critique de La dialectique peut-elle casser des briques ?

3 2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Une succulente critique au vitriol de l’échec du socialisme, sur fond de théories marxistes.

La dialectique peut-elle casser des briques ? (1973) de René Viénet est le premier film entièrement détourné de l'Histoire du cinéma (dans le même registre et bien plus connu du grand public, on pourra notamment citer La Classe américaine - 1993). C’est le film de Kuang-Chi Tu : Tang shou tai quan dao (1972) qui a été détourné. Ses dialogues ont été complètement réécris (initialement,... Lire l'avis à propos de La dialectique peut-elle casser des briques ?

Avatar RENGER
6
RENGER ·

La blague géante de l'ultra-gauche

"Bonjour, Camarade. - Salut à toi, reine des salopes. - Depuis le début de ce film détourné, on me fait dire des conneries. Mais moi aussi, je pense que la bureaucratie en fait trop. - J'ai du mal à croire en ce nouveau mensonge. - Pour une fois, je suis honnête quand je parle, et franchement, c'est pas du baratin. - Ha ! La Longue Marche est finie. On n'est pas à Yenan, tu ferais mieux... Lire la critique de La dialectique peut-elle casser des briques ?

2
Avatar Garëann
1
Garëann ·