👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ah ouais ! Tu trouves que mon labyrinthe est un jeu d’enfant ?

Une petite balade féerique dans un labyrinthe, dans lequel rien ne vous soutient pour atteindre vos buts vous dit ? C’est ce que le réalisateur et marionnettiste Jim Henson nous sert comme scénario, celui d’une jeune fille déterminée à récupérer son petit frère qui a lâchement été kidnappé par une bande de gobelins dirigés par Jareth, un séduisant et cruel maître d’un labyrinthe magique. Comme je m’y attendais, c’est une aventure qui ne casse pas trois pattes d’un canard, tout est réalisé juste pour nous garantir d’un niveau divertissement sympathique et nous donner le plaisir d’assister à un parcours héroïque d’une jeune fille sillonnant un environnement qui ne lui est pas favorable, dans lequel cette dernière croise de multiples créatures loufoques et innocentes et se mesure à de nombreux pièges aussi dangereux les uns après les autres. Aussi compréhensif qu'il en paraît, le film est un peu trop puéril pour qu'il s'adresse à un public adulte.

Il est truffé de situations similaires à des spectacles de marionnettes mais tonifié par des effets visuels passables pour casser suffisamment cette impression. Alimenté par un rythme constant et une magie assez saisissante, le long-métrage est bondé de scènes musicales fort plaisantes à entendre et dynamiquement animées par un David Bowie très à l’aise dans la peau de son personnage chanteur, vêtu d’un habilement ridicule mais splendidement kitsch qui le valorise. Bien entendu ! Jennifer Connelly est une jeune actrice énergique, bornée, rebelle et débordant de talent et de charme féminine. Elle tient aussi bien la vedette du film que David Bowie dans ses performances musicales. Pour vous donner une idée comment l’histoire du film se déroule, il faut imaginer qu’on est devant un écran, en train de jouer un jeu vidéo de genre action ou aventure, où chaque obstacle est plus dur à surmonter que le précédent.

Plus on s’approche de la fin du film, plus la production gagne en intérêt par des scènes calibrées dans le but de générer une atmosphère captivante, dont celle du défilé de boules géantes dans le village ou également l’affrontement du méchant dans un univers à perdre la tête, avec des escaliers construits dans toutes les directions. Le réalisateur a tenté de parsemer son film avec des moments hilarants et des répliques sensiblement drôles, pour certains, cela nous fait esquisser des sourires, pour d’autres, ça marche un peu moins. Et chaque scène est filmée en mettant bien en évidence que l’héroïne va avoir beaucoup mal à retrouver son frère, si on fait tout pour la mener constamment dans la mauvaise direction. Tout simplement une production capable de nous faire passer un moment de grande détente, avec une performance technique très réussie sur l'animation fluide des marionnettes. 7/10 


Rendez-moi mon frère !

Labyrinthe
LeTigre
7
Labyrinthe

Ah ouais ! Tu trouves que mon labyrinthe est un jeu d’enfant ?

Une petite balade féerique dans un labyrinthe, dans lequel rien ne vous soutient pour atteindre vos buts vous dit ? C’est ce que le réalisateur et marionnettiste Jim Henson nous sert comme...

Lire la critique

il y a 4 ans

14 j'aime

2

Labyrinthe
Gand-Alf
6
Labyrinthe

Jennifer au pays des merveilles.

Avec la complicité de Lucasfilm, Jim Henson tente ici de réitérer l'exploit de "Dark crystal", chef-d'oeuvre incompris à sa sortie. Sorte de relecture d'"Alice au pays des merveilles" collant aux...

Lire la critique

il y a 9 ans

13 j'aime

1

Labyrinthe
Samu-L
6
Labyrinthe

Bizarreries de l'espace

Gamin je me rappelle avoir regardé ce Labyrinthe du grand Jim Henson avec une certaine facination. Je devais avoir 10 ans quand je l'ai vu, et son univers déjanté, excentrique et graphique m'avait...

Lire la critique

il y a 2 ans

8 j'aime

Baby Driver
LeTigre
8
Baby Driver

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

Lire la critique

il y a 5 ans

56 j'aime

9

Logan
LeTigre
8
Logan

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

Lire la critique

il y a plus d’un an

52 j'aime

13

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

Lire la critique

il y a 2 ans

51 j'aime

13