👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Gamin je me rappelle avoir regardé ce Labyrinthe du grand Jim Henson avec une certaine facination. Je devais avoir 10 ans quand je l'ai vu, et son univers déjanté, excentrique et graphique m'avait suffisament marqué pour que j'ai encore des souvenirs très nets de certaines scènes des années plus tard.
La scène de la chute dans le puit et des mains se joignant afin de former des visages pour parler, ma première rencontre avec le paradoxe visuel que constitue les escaliers d'Escher lors de l'affrontement final entre Sarah et Jareth, le royaume de l'éternel puanteur, les gardiens de porte disant toujours la vérité ou mentant toujours, ou de manière générale l'ensemble des créatures au design particulierement marquant (David Bowie étant à ranger dans la catégorie créature également), ou des décors plutôt réussis sont autant d'éléments qui avaient marqués durablement le gamin que j'étais.
A revoir le film, les éléments sus-cités restent les réussites majeures du métrage, même si il y a quelques trucs qui coincent un peu dans ce conte initiatique, erzatz d'Alice au pays des merveilles et du magicien d'Oz. Certaines map painting plutôt réussies, mais mal intégrées, une mise en scène ne parvenant pas à se hisser au niveau de l'imagination foisonnante de Jim Henson dans d'autres registres et ne rendant pas tout à fait justice à la qualité générale des décors et des éléments de production. Du côté des trucs rigolos, je me rends compte que gamin, je n'avais pas remarqué l'attentat à la pudeur permanent que constituait l' improbable pantalon moulant de Jareth/Bowie qui semble prendre un malin plaisir à livrer ses "arguments" à la très jeune Jennifer Connely.

Malgré ces quelques défauts, le film de Jim Henson reste un bon film de fantasy destiné à la jeunesse dont l'imagination visuelle enfievrée a les qualités et les défauts d'un rêve: rempli d' images hallucinées et marquantes mais manquant un peu de force au niveau de sa narration.

Samu-L
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Top films de marionnettes (pour piquer son idée à drélium), Les meilleurs films de 1986, Films vus ou revus en 2020 et Monsieur Jim Henson

il y a 2 ans

8 j'aime

Labyrinthe
LeTigre
7
Labyrinthe

Ah ouais ! Tu trouves que mon labyrinthe est un jeu d’enfant ?

Une petite balade féerique dans un labyrinthe, dans lequel rien ne vous soutient pour atteindre vos buts vous dit ? C’est ce que le réalisateur et marionnettiste Jim Henson nous sert comme...

Lire la critique

il y a 4 ans

14 j'aime

2

Labyrinthe
Gand-Alf
6
Labyrinthe

Jennifer au pays des merveilles.

Avec la complicité de Lucasfilm, Jim Henson tente ici de réitérer l'exploit de "Dark crystal", chef-d'oeuvre incompris à sa sortie. Sorte de relecture d'"Alice au pays des merveilles" collant aux...

Lire la critique

il y a 9 ans

13 j'aime

1

Labyrinthe
Samu-L
6
Labyrinthe

Bizarreries de l'espace

Gamin je me rappelle avoir regardé ce Labyrinthe du grand Jim Henson avec une certaine facination. Je devais avoir 10 ans quand je l'ai vu, et son univers déjanté, excentrique et graphique m'avait...

Lire la critique

il y a 2 ans

8 j'aime

Star Wars - Le Réveil de la Force
Samu-L
6

Star Wars Episode VII: A New Hope Strikes Back

Divulgâchage épique dans ce billet!!! Au départ, j'avais décidé de pas intervenir. Je m'étais dis: " mon petit Sam, est-ce que ça vaut vraiment la peine de t'embarquer là dedans? Parce que tu sais...

Lire la critique

il y a 6 ans

284 j'aime

97

Joker
Samu-L
7
Joker

Renouvelle Hollywood?

Le succès incroyable de Joker au box office ne va pas sans une certaine ironie pour un film qui s'inspire tant du Nouvel Hollywood. Le Nouvel Hollywood, c'est cette période du cinéma américain ou...

Lire la critique

il y a 2 ans

226 j'aime

12

Monty Python - La Vie de Brian
Samu-L
10

I say you are Lord, and I should know. I've followed a few

On est en 1993, j'ai 15 ans (enfin plus ou moins), et je m'ennuie un peu en cette soirée d'hiver, je déprime pas mal aussi. J'allume la télévision et je zappe d'une série B à une série française...

Lire la critique

il y a 10 ans

195 j'aime

20