Christine « Lady Bird » McPherson ou la fille qui avait trop rêvé.

Avis sur Lady Bird

Avatar eukadabra
Critique publiée par le

Christine est un personnage complétement marginalisée par elle même. On y retrouve une jeune fille qui préfère mentir que de dire la vérité: une vie en apparence ennuyante du mauvais côté des rails (même si c'est cette vie qui lui manquera finalement). Le film nous apporte d'ailleurs une vision très banalisée de la classe moyenne et un aspect qui se détache complétement d'une idéalisation de l'amour: les mecs sont tous des personnages individualistes qui ne pensent qu'à leur propre plaisir (ils ont leur côté Lady Bird). Lady Bird c'est le rêve impossible voire niais des ados et quand notre protagoniste va l'atteindre en allant à New York elle ne pensera qu'à Christine dans sa petite ville natale et ses paysages campagnards.Un grand coup de coeur pour ce film avec des musiques bien nostalgiques des années 2000, du comique qui marche très bien et un plongeon réussi notamment par le jeu de Saoirse Ronan et l'attachement très facile qu'on a envers la famille McPherson. De plus la relation mère/fille nous enivre complétement (et se décale du cliché d'une comédie dramatique avec le père sévère et la mère surprotectrice). Bref Lady Bird est une comédie dramatique avec des personnages attachants mais garde tout de même ce côté très "girly" qui gâche le côté indé du film...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 97 fois
1 apprécie

Autres actions de eukadabra Lady Bird