Petit monument

Avis sur Laurence Anyways

Avatar HugoLRD
Critique publiée par le

Inutile de parler une fois de plus du style caractéristique à Xavier Dolan, de ces ralentis, de cette superbe photo, de ces décors et ces costumes (presque trop) chatoyants. Inutile, donc, de revenir sur ces éléments "généraux" évoqués dans mes critiques des deux précédents films de Dolan.
Laurence Anyways, pendant environ 40 minutes, ne séduit pas encore tout à fait. Les bases se posent, lentement, l'histoire n'éclot pas encore. L'enchantement arrive un peu après. Lorsque Xavier Dolan, avec une grâce éblouissante, met tout son talent en oeuvre pour construire progressivement cette histoire complexe, cette histoire déchirante, magnifique, terriblement belle, aussi optimiste que pessimiste.
La durée du film est d'ailleurs révélatrice. Paradoxalement, Xavier Dolan est bien meilleur lorsqu'il s'écarte de l'aspect gentiment autobiographique qui habitait ses deux premiers films, et qu'il déploie devant nos yeux cette fresque, d'une habileté miraculeuse, qui est toujours plus passionnante et émouvante au fur et à mesure que le temps passe. Les acteurs sont simplement extraordinaires, mais Suzanne Clément en particulier livre une performance des plus remarquables.
Laurence Anyways a certes remporté la "Queer Palm" du festival de Cannes, mais, très loin du "revendiquons les droits LGBT", ce film est sans aucun doute d'une universalité désarmante, et embrasse absolument tous les questionnements d'une existence, outre le sujet délicat qu'est le choix de devenir homme ou femme.
Ce film est l'explosion de la carrière d'un réalisateur qui a de belles années de cinéma et de reconnaissance devant lui. Car si ses deux précédents films étaient jugés comme creux et stylistiquement prétentieux, c'est parce qu'ils n'étaient pas à la hauteur de l'immense talent de Xavier Dolan. Avec Laurence Anyways, Dolan a enfin trouvé de quoi s'épanouir véritablement, un film à la richesse, à la construction et à l'intensité émotionnelle époustouflantes. La vie à l'écran. Pas besoin, comme quoi, d'arriver à la fin de sa carrière pour livrer un film aussi mature et aussi vibrant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1580 fois
31 apprécient · 1 n'apprécie pas

HugoLRD a ajouté ce film à 7 listes Laurence Anyways

Autres actions de HugoLRD Laurence Anyways