Bande-annonce
Affiche Le Goût du saké

Le Goût du saké

(1962)

Sanma no aji

12345678910
Quand ?
7.9
  1. 3
  2. 2
  3. 5
  4. 19
  5. 51
  6. 161
  7. 470
  8. 811
  9. 404
  10. 153
  • 2.1K
  • 219
  • 2.3K

Un père, veuf, cadre dans une entreprise industrielle vit avec sa fille et son dernier fils. Le soir, après le travail, il retrouve ses amis pour boire du saké dans un café où ils ont leurs habitudes. L'un d'eux lui propose un gendre pour sa fille. Il prend alors peu à peu conscience que sa fille...

Casting : acteurs principauxLe Goût du saké
Casting complet du film Le Goût du saké
Critiques : avis d'internautes (30)
Le Goût du saké
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le dernier pour la route

Le goût du saké, c'est ce qui demeure en nous lorsque tout le reste a disparu. C'est le souvenir, plus ou moins vivace, d'un passé qui semble déjà si lointain. Le temps, dans sa basse besogne, fait vieillir les corps et séparer les êtres au rythme des saisons. Les années passent, les époques changent et ces petites choses, qui faisaient le sel de notre vie, perdent peu à peu de leur saveur et...

57 7
Avatar Kalopani
9
·
Vieillesse et Solitude

Après une période d'adaptation, je me suis laissé prendre à ce dernier film d'Ozu : Le Goût du Saké, où il est avant tout question de la solitude, de la vieillesse, du rapport des pères à leurs filles, Hirayama est veuf, et de l'égoïsme sans bornes de ceux-ci quand ils ont perdu leur femme. De beaux moments douloureux quand Michiko ayant accepté presque malgré elle de se marier, son père... Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

83 32
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Clap de fin pour Ozu.

Un père veuf ne se résout pas à laisser sa fille quitter le domicile, de peur de rester seul, mais il va se rendre compte qu'en faisant cela, il risque de lui occulter sa jeunesse. Le goût du saké est le dernier film réalisé par Yasujiro Ozu, et bien entendu, il est particulier à ce titre, car plusieurs fois, on sent comme une fin de cycle arriver. Certes, non sommes dans la différence... Lire la critique de Le Goût du saké

3
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·
Découverte
Scènes de la vie conjugale

On reconnaît très vite un film d'Ozu. D'abord par les cadrages si particuliers, faits à la hauteur d'un homme à genoux. Mais aussi par la description si juste de son époque, et par la finesse des sentiments des personnages. Ce film est donc signé Ozu. Et derrière l'apparente limpidité de l'action, qui semble couler toute seule, se cache une incroyable complexité. Les scènes s'enchaînent, les... Lire la critique de Le Goût du saké

33 3
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·
Point et ligne sur plan

Le plus frappant à cette xième vision c'est l'incroyable formalisme de ce film. Presque chaque plan est habité de lignes droites. A l'extérieur, ce sont les enseignes lumineuses des bars, la verticalité des cheminées d'usine, à l'intérieur, ce sont les différents plans des pièces, couloir, portes, croisillons des shōji. Chaque fois qu'il rentre chez lui, le héros semble enfermé dans trois ou... Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

51 8
Avatar Gizmo
9
Gizmo ·
Toutes les critiques du film Le Goût du saké (30)
Bande-annonce Le Goût du saké
Vous pourriez également aimer...