Cover Le Goût du saké

Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Le Goût du saké

Le Goût du saké

Sanma no aji

1962

3K

2.8K

291

7.8

Ma note

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Écrire une critique

Vu

Envie de le voir

En cours

Coup de cœur

Ajouter à une liste

Accès rapide

Description

Casting

Medias

Tops

Critiques

Listes

Réactions

Activités

Film de Yasujirō Ozu · 1 h 53 min · 6 décembre 1978 (France)

Genre : Drame

Pays d'origine :

Japon
Fiche technique

Un père, veuf, cadre dans une entreprise industrielle vit avec sa fille et son dernier fils. Le soir, après le travail, il retrouve ses amis pour boire du saké dans un café où ils ont leurs habitudes. L'un d'eux lui propose un gendre pour sa fille. Il prend alors peu à peu conscience que sa fille est en âge de se marier et qu'il doit, au risque de se retrouver seul, libérer sa fille de son emprise paternelle. D'abord, cédant à son angoisse de la solitude et à son égoïsme, il nie la nécessité... Voir plus

Chishû Ryû

Shuhei Hirayama

Shima Iwashita

Michiko Hirayama

Teruo Yoshida

Yutaka Miura

Noriko Maki

Fusako Taguchi

Bandes-annonces

Le Goût du saké

vost

38 membres ont ajouté Le Goût du saké à leur top 10 film

Aurea
9

Critique positive la plus appréciée

Vieillesse et Solitude

Après une période d'adaptation, je me suis laissé prendre à ce dernier film d'Ozu : Le Goût du Saké, où il est avant tout question de la solitude, de la vieillesse, du rapport des pères à leurs...

le 26 août 2011

97 j'aime

32

Minoumaou
3

Critique négative la plus appréciée

Le goût de l'ennuie.

Wow un film asiatique ! Je vais faire le cinéphile en mettant un 9/10 pour faire genre !Non mais sérieux quelle arnaque...Bref résumé : un père veuf veut marier sa fille qui vit chez elle. Il a peur...

le 1 mars 2024

SanFelice
9

Scènes de la vie conjugale

On reconnaît très vite un film d'Ozu. D'abord par les cadrages si particuliers, faits à la hauteur d'un homme à genoux. Mais aussi par la description si juste de son époque, et par la finesse des...

le 18 févr. 2012

40 j'aime

3

Gizmo
9

Point et ligne sur plan

Le plus frappant à cette xième vision c'est l'incroyable formalisme de ce film. Presque chaque plan est habité de lignes droites. A l'extérieur, ce sont les enseignes lumineuses des bars, la...

le 4 juil. 2013

57 j'aime

10

EricDebarnot
7

Une autre leçon de (grand) cinéma

Ozu ou l'anti-cinéma. Des plans parfaits, de plus en plus obsessionnellement vides, de plus en plus répétitifs. Le même sujet, le seul qui compte encore pour un vieil homme (la solitude après le...

le 11 févr. 2015

18 j'aime

4

Morrinson
8

L'art de la litote cinématographique

Difficile de ne pas aborder "Le Goût du saké" autrement qu'en tant que "dernier film de"... Et à ce titre, le dernier plan montrant Chishû Ryû seul chez lui, après avoir fait le tour de sa maison que...

le 26 nov. 2016

17 j'aime

9

Recommandées

Positives

Négatives

Récentes