Une autre leçon de (grand) cinéma

Avis sur Le Goût du saké

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Ozu ou l'anti-cinéma. Des plans parfaits, de plus en plus obsessionnellement vides, de plus en plus répétitifs. Le même sujet, le seul qui compte encore pour un vieil homme (la solitude après le départ des enfants, et aussi la peur de n'avoir pas fait ce qu'il fallait pour leur assurer le bonheur). Sans le moindre cri, ni geste de violence, ni coup de feu, une calme peinture de l'humanité dans toute sa désespérante solitude, face aux rituels d'une société terriblement structurée et oppressive pour les femmes. On sort de là à la fois infiniment triste devant cette lucidité presque sereine (mais pas tout-à-fait quand même, nulle trace heureusement de la sagesse des vieillards chez Ozu), et aussi bienheureux d'avoir assisté à une autre leçon de (grand) cinéma. [Critique écrite en 2004]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 411 fois
10 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté ce film à 3 listes Le Goût du saké

Autres actions de Eric Pokespagne Le Goût du saké