De la peinture rouge, quelqu'un qui se rase et le cinéma du monde entier est bouleversé.

Avis sur Le Grand Rasage

Avatar Perce-Neige
Critique publiée par le

La guerre, c'est mal.

Je me demande si certains se pâmeraient autant s'ils n'avaient pas su avant que c'était Scorcese, que c'était oh là là très très subversif, et qu'il fallait aimer.
Rien de génial dans le titre, rien de génial dans la réalisation (oh là là, elle est très blanche la salle de bain, on voit des images de lavabos, que de messages), rien de génial dans le message simpliste et la façon de le faire passer. De la peinture rouge, une personne qui se rase, et la face du monde est changée. Encore, s'il avait fait des effets ou qu'il y avait un symbolisme fin ou un truc comme ça.

Ça me donne un idée, je vais faire aussi du cinéma expérimental: je vais me filmer sur les chiottes, et intituler ça: la politique de la France entre 2015 et 2017. Ce sera beaucoup plus trop subversif. Et je diffuserai dans les salles en odorama. On ne vendra pas des lunettes 3D dans mes salles, mais des kleenex au menthol, pour bien apprécier le film. Et j'irai en prison comme prisonnière politique, car beaucoup trop subversive.

Heureusement que je ne suis pas une grande intellectuelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 101 fois
1 apprécie

Autres actions de Perce-Neige Le Grand Rasage