Et alors le nain, il ramasse la grosse pierre et il la lance sur le troll et puis...

Avis sur Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées

Avatar zardoz6704
Critique publiée par le

Alors le dragon il bousille la ville, mais Barde il le tue avec une flèche noire. Et puis les réfugiés veulent aller dans sa caverne pour passer l'hiver, mais dans la caverne il y a Thorin qui est obsédé par l'or et ne veut pas les faire entrer. Après l'armée elfe elle arrive, elle veut récupérer des bijoux sous la montagne. Et puis l'armée des nains elle arrive pour protéger Thorin. Et puis Gandalf il arrive, pour essayer de calmer tout le monde. Et puis l'armée des orques elle arrive pour tuer tout le monde. Alors les elfes et les nains et puis Thorin ils tapent sur les orques, et y'a plein de trucs qui sont cassés. Et Thorin il se bat contre le roi des orques sur un lac gelé. Et Legolas il tue plein d'orcs sur un pont formé d'une tour renversée au-dessus d'un ravin et en train de s'effondrer. Et y'a des gentils qui meurent sur de la musique gaellique, en versant une larme, vu qu'ils s'aiment. Et comme toujours, Bilbo rentre à la Comté, et bien plus tard, Gandalf revient et c'est le début de LOTR, on entend même la musique.

--------------------------------------------------------

Que dire ? J'ai passé un bon moment car je l'ai vu en famille, et c'est probablement mieux que n'importe lequel des LOTR, mais je ne le reregarderai jamais, même pour faire plaisir à quelqu'un. On retrouve la lourdeur de Pete Jackson, avec des personnages très archétypaux : le mec bien burné qui devient chef malgré lui, le pleutre ridicule, l'elfe eugéniste fanatique, le chef orc qui est méchant parce que c'est un orc (de même que les gens baisent dans un porno parce qu'ils sont dans un porno). J'ai toujours autant de mal avec le chapeau de feutre de Gandalf, qui fait très cosplay, et de toute façon, c'est bien de cela qu'il s'agit : ce film n'est rien d'autre qu'une bible visuelle pour rôlistes, vous savez ces trucs qu'on faisait quand on était un ado mal dans sa peau, et dont on a vaguement honte. Sûr que ce film occupera les conversations de nos amis lanceurs de D10. Je les imagine déjà débattre si oui ou non, l'apparition de Saroumane est suffisamment "badass" (un terme utilisé ad nauseam par les jeunes critiques "cinéphiles" français), ou si telle ou telle micro-intrigue destinée à meubler est ou non canonique. Pendant ce temps, le CAC40 continue de tourner... Ha, et le roi elfe est un ripoff de Sephiroth dans FF VII.

J'ai toujours autant de mal avec cet univers de carton-pâte, qui ne tient que par des effets à très haute-définition (en soi, la saga jacksonio-tolkienienne fait une parfaite vidéo de démonstration pour les derniers écrans pour spectateur à l'encéphalogramme plat). Le montage des scènes de bataille est tellement académique qu'il me donne envie de bailler, je pense qu'il vieillira bien mal : on a déjà vu cent fois ces légers combos travelling avant-panotage à 360 degré autour d'une ville assaillie par des armées de trucs en 3D. Au niveau dialogue, aucune réplique n'est vraiment marquante. Restent quelques moments intéressants, comme le traineau de lapins (je ne plaisante pas) ou le joli moment de montage où Thorin pense être happé par un sol en or, moment où il va revenir à lui et abandonner son obsession.

Mais honnêtement, ces films se passent dans un monde visuellement tellement éloigné du nôtre et tellement peu crédible que je ne vois pas comment on peut s'impliquer émotionnellement dedans.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 306 fois
1 apprécie

Autres actions de zardoz6704 Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées