"What have we done ?"

Avis sur Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Avatar Swzn
Critique publiée par le

"Qu'avons-nous fait ?" La dernière phrase que vous entendrez du Hobbit 2 le résume à merveille.
Comprenons nous bien : ce film est pire que médiocre.
Que ce soit au niveau des effets spéciaux dégueulasses, des incohérences scénaristiques du genre à vous laisser la bouche grande ouverte sur votre siège, des scènes qui se veulent indispensables mais qui n'ont aucune raison d'exister, et même du jeu de certains acteurs "clés".
Rien n'est bon, tout est à jeter.

Un putain de film de magicien. Ils vous en mettent maladroitement plein les yeux pour cacher la misère en arrière-plan. Au littéral comme au figuré, certains arrière-plans sur fond vert étant tout juste digne d'un élève de sixième qui vient de découvrir Photoshop.

Parce qu'après avoir vu cette bouse je ne me sens pas la force de faire un plan, on va procéder dans le désordre.
On va commencer avec quelques incohérences non pas scénaristiques, juste ... logiques.
Le parfait exemple étant les toiles d'araignées, toiles qui je le rappelle sont censées coller. Alors peut on m'expliquer comment Legolas peut glisser le long d'un filin de toile comme le long d'une barre de pole-dance ?
Comment Bilbon peut bouger, enfermé dans un cocon, et sortir son épée de son .. attendez, de où d'ailleurs ?
Comment les nains peuvent-ils se libérer seuls, alors qu'avec des araignées de cette taille, même à la scie à métaux on aurait du mal ?
Comment un tonneau contenant un nain obèse peut rebondir sur des rochers pendant trois plombes sans casser, pour péter juste au bon moment, et de la bonne manière ?
Comment Legolas peut surfer avec un orc sur DES ROCHERS qui, je le rappelle, ne sont pas glissants ? Et je parle pas des rochers lisses au bord de la flotte, non, là on parle des rochers acérés de falaises surplombant la rivière.

En parlant de ce passage dans les rapides, qui est le stagiaire qui a trouvé l'idée super bonne d'intercaler des prises à la GoPro d'une seconde au milieu du montage ? Bordel, c'est horrible, on dirait la vieille astuce de Dylan 15 ans, créateur de webséries au fond de son garage, pour allonger inutilement la durée d'une scène déjà longue.

On peut rebondir là-dessus d'ailleurs, pourquoi l'eau de ces rapides ressemble plus à de la fumée qu'à de la flotte ?
Pourquoi Gandalf contre Sauron, je fais la même chose sous Paint ? Putain mais cet effet de lumière dégueulasse, j'ai franchement rarement vu des effets spéciaux aussi mal foutus que ceux-ci.
Et d'ailleurs, merci pour l'espèce de "Sauronception", c'est sympa pour les épileptiques. Noir, orange, noir, orange, noir, glspjsfkssiong.
Pourquoi les détourages sur certains fonds verts sont baveux ? Pourquoi un décor sur deux est horrible ?
Que ce soit des problèmes d'ombre mal projetées, de perspectives immondes, ou même de décor qui part carrément en latte, notamment dans le Royaume Sous la Montagne ou un pan entier (le supérieur droit) se fait la malle ?

Parlons en de cette scène finale qui dure trois plombes. Elle commence super bien avec des nains pas foutus de trouver un trou de serrure où ils auraient pu passer leur bras dedans, alors qu'ils tapent comme des demeurés juste au-dessus. D'ailleurs c'est pas comme si y avait un dragon à l'intérieur, allez-y les mecs, défoncer le mur au bélier, et après balancer le cambrioleur, histoire de déconner.
Mais bon, le dragon s'en branle un peu, alors qu'à la fin du premier, il se fait réveiller par un piaf qui frappe une noix contre la montagne. Il devait être sous somnifère, histoire de supporter son rôle dans ce que certains appellent un film.
Passons L'ENORME FICELLE SCENARISTIQUE qui permet aux nains de rentrer sous la Montagne (Après tout, on est plus à ça près), pour nous intéresser au dragon.
Et putain, le pauvre.
Outre le fait qu'il soit encore plus moche que celui de Shrek (Respect), il est con, mais con, à un point.
Et cette ... chose est censé être un animal légendaire, épique, classe, sournois, le prédateur ultime quoi.
Sérieux, tout le combat est risible. Tellement d'erreurs, de choses mal faites, le dragon se fait littéralement tourner en ridicule pendant une demi-heure, alors qu'en trente secondes il aurait pu exterminer les nains et le hobbit.
Et puis quand ils passent à l'attaque, mon dieu. Thorin aurait pu faire fondre l'or avec son cul que ça aurait été plus crédible et beaucoup mieux cinématographiquement parlant.
Sans parler du fait qu'aucun membre de la réalisation ou des effets spéciaux ne se soit renseignés sur les propriétés des métaux en fusion, on a quand même un putain de nain qui fait du toboggan dans une brouette en métal au milieu d'or en fusion. En vrai il aurait juste coulé et fondu. Passe encore s'il avait eu quelques cloques, une petite brûlure, mais non, comme dans toutes les scènes, il s'en sort indemne, sans rien.
A part le nain qui se prend une flèche avec du poison à retardement guérissable en crachant dans du gazon avant de lui coller sur la plaie, aucun nain n'a jamais rien.

Et puis le grand final, avec l'or qui reste solidifié sous la forme d'une statue pendant trois plombes, avant de se liquéfier. Sérieux.

J'ajouterai encore quelques scènes complètement gratuites et rallongées inutilement.
Par exemple quand Gandalf va constater l'évasion des Neufs.
Dans Le Seigneur des Anneaux, on aurait eu un panorama de la montagne, puis une vue de Gandalf contemplant les cellules brisées en disant un truc du genre "Il faut prévenir machintruc"
Là, dans le Hobbit, on a Gandalf qui monte un escalier en polystyrène le long de la montagne, qui manque de tomber quatre ou cinq fois, qui fait joujou avec son bâton, on se prend même un pseudo screamer dans la tête à cause de l'autre pignouf de Radagast, le sidekick inutile pas drôle, tout ça pour entendre le Gris déclarer "Assurément, ce n'est pas un bon lieu pour un rendez-vous".
La déchéance.
Ce même Gandalf qui fait des demi-tours droite toutes les fins de scène de dialogues pour regarder au loin en énonçant une putain d'évidence.

Je serais prêt à pardonner ce désastre, si vous pouvez répondre à deux questions :
Comment des nains ont-ils pu mourir d'asphyxie dans une salle ouverte ?
Pourquoi les corps sont quasiment intacts après une chiée d'années (à peu près 200) ?

Trop de choses à dire sur cette horreur, mais pas assez de force.
Entre les scènes qui te font hurler, celles qui te font pleurer, et celles qui te font perdre tout espoir en Peter Jackson, y a de quoi faire.
Un exemple vraiment infime, juste pour montrer à quel point ce film est paresseux : les elfes qui sont censés avoir une vue exceptionnelle, surhumaine, surpuissante, et qui sont même pas foutus de voir une dizaine d'orcs à 50 mètres devant la porte qu'ils gardent.
J'aurai encore pu parler de la pseudo romance pour adolescente entre une elfe et un nain, des combats inutilement enjolivés, de Legolas, qui il faut le dire, est vraiment surjoué et surtout mal joué, ou encore des incohérences entre les deux Hobbit, les deux trilogies de Jackson, et même du combo absolu, les incohérences à l'intérieur du même film.
J'aurais pu retourner voir Hunger Games 2 à ce compte-là, pour le même nombre de neurones perdus, au moins on a des bons effets spéciaux.

"What have we done ?"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3128 fois
40 apprécient · 15 n'apprécient pas

Swzn a ajouté ce film à 1 liste Le Hobbit : La Désolation de Smaug

  • Films
    Cover Culture de navets

    Culture de navets

    Les films qui me font vomir, dormir, rire pour de mauvaises raisons. Les films que je trouve incohérents, chiants, inintéressants....

Autres actions de Swzn Le Hobbit : La Désolation de Smaug