Un beau portrait de femme

Avis sur Le Péché suédois

Avatar E_Doq
Critique publiée par le

"Le péché suédois" est le premier film de Bo Widerberg, tourné en 1962.

Avant d'être réalisateur, Winderberg était romancier, scénariste et critique, il est connu pour avoir écrit un pamphlet violent contre le cinéma suédois de l'époque qu'il jugeait trop rigide, provincial et arriéré, même le grand Ingmar Bergman en prends pour son grade, Winderberg le trouvais trop préoccupé par la classe supérieur et Dieu. D'après lui la jeunesse suédoise n'était pas assez représentée. Ce texte se nomme "Une vision du cinéma Suédois.

Ce film est un mélange du cinéma de Truffaut, Godard et John Cassavetes. Les deux premiers cités pour la liberté de ton et le montage, le dernier pour la grande part d'improvisation laissé aux acteurs. D'ailleurs le film ressemble beaucoup à "Shadows", le chef d'oeuvre de Cassavetes.

Au début des années 50, Britt, une jeune femme travaillant dans une usine, rencontre, un soir, Bjorn un bourgeois cultivé mais névrosé, qui disparaît aussitôt. Elle rencontre ensuite un chanteur de rock, dont elle tombe enceinte. Le couple emménage ensemble mais se séparent aussitôt, à ce moment là Bjorn réapparaît......

"Le péché Suédois" est une première oeuvre réussit; drôle, poignante et poétique.
Un très beau portrait de femme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
2 apprécient

Autres actions de E_Doq Le Péché suédois