Le Pont des Espions

Avis sur Le Pont des espions

Avatar PaulParé
Critique publiée par le

Au cœur de la guerre froide, à l’époque où la paranoïa américaine des espions bat son plein, James Donovan, avocat à Brooklyn, se voit confier la négociation de l’échange entre un pilote américain et un espion soviétique.
Spielberg signe avec Le Pont des Espions un film d’espionnage centré sur le personnage de James Donovan, avocat à Brooklyn, chargé dans un premier temps de défendre un espion soviétique puis dans un second temps de négocier l’échange d’un pilote américain contre ce même espion précédemment défendu.
S’il s’agit bien d’un film d’espionnage, ce n’est pas pour autant un James Bond ou autre dérivé porté sur l’action. C’est un film lent, historiquement détaillé, avec une abondance de détails qui peuvent énerver les moins intéressés des spectateurs.
En effet, en se focalisant sur l’avocat chargé de défendre puis de négocier avec les Soviétiques, Spielberg évite de tomber dans un parti pris qui nuirait à la narration historique.
Si l’intrigue ainsi que le dénouement sont connus, le film réussit à prendre le spectateur aux tripes en présentant les hommes et les lieux de manière très réaliste plutôt que l’action elle-même. Il est probable que certains n’apprécieront pas l’abondance de détails, mais je considère que c’est un des éléments qui donne une véritable tension au film, jusqu’à l’excellent passage du pont de Glienicke, dans l’aube glacée d’un jour de février 1962.

La reconstitution de Berlin Est est excellente et certaines scènes, [...]

Retrouvez la suite de la critique sur lestoilesdelendil.wordpress.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 259 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de PaulParé Le Pont des espions