Bande-annonce
Affiche Le Port de la drogue

Le Port de la drogue

(1953)

Pickup on South Street

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 3
  3. 5
  4. 8
  5. 27
  6. 94
  7. 239
  8. 259
  9. 96
  10. 26
  • 757
  • 75
  • 602

Dans le métro, Candy se fait voler son portefeuille alors que des policiers la suivaient : on la soupçonne d'être une agent de liaison communiste.

Casting : acteurs principauxLe Port de la drogue

Casting complet du film Le Port de la drogue
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Port de la drogue
VS
Avatar Docteur_Jivago
7
Le rouge et le noir

Je dois bien reconnaître que j'ai été surpris par le fort aspect anti-communiste et patriotique du film sachant qu'après avoir fait quelques recherches, je me suis rendu compte que les traducteurs ont remplacé tout ce qui touchait au communisme, par la drogue, d'où le titre qui n'a finalement rien à voir... Tout cela laisse forcément quelque peu songeur, mais franchement ça ne m'a aucunement empêché d'apprécier l'œuvre à sa juste valeur, surtout que dès le début ça en devient fort...

30 7
Critique de Le Port de la drogue par Maqroll

Les années cinquante aux Etats-Unis furent marquées par la peur du communisme et le maccartysme (la fameuse « chasse aux sorcières »). Ce que l’opinion publique savait et pensait de ceux qu’on appelait « les Rouges » peut être résumé dans cette réponse de la vieille Moe (Thelma Ritter) dans ce dialogue savoureux : « Que savez-vous des Rouges ? – Rien mais je ne les aime pas ! » Samuel Fuller, cinéaste d’extrême droite, célèbre pour ses apologies de l’armée et de la violence essaie de nous... Lire l'avis à propos de Le Port de la drogue

2

PostsLe Port de la drogue

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (26)
Le Port de la drogue
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Excuse my french

Sur les terres bien balisées du film noir, Pickup on South Street ajoute quelques modulations intéressantes. C’est d’abord l’élément narratif de l’espionnage, qui va transiter dans une intrigue autour de microfilms qu’il faut éviter de voir finir dans les mains des communistes, ennemis invisibles, mais force à craindre. On retrouve donc les ressorts chers à bien des... Lire la critique de Le Port de la drogue

14 6
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Détournement de fond

On devrait imaginer une nouvelle catégorie de délits. Après le civil, le pénal, le criminel, on devrait pouvoir caractériser le crime artistique, réservé aux producteurs, traducteurs, scénaristes, et toute autre catégorie socio-professionnelle intervenant de près ou de loin autour d'une oeuvre. Si le plagiat ou le faux et l'usage de faux est monnaie courante dans la profession (scénario... Lire la critique de Le Port de la drogue

20 5
Avatar guyness
8
guyness ·
Skip maousse costaud

Une jeune femme se fait dérober un important objet par un pickpocket à la gueule d'ange et aux doigts de fée. Superbe galerie de personnages (Skip, les mouchards) et belle ambiance qui compensent le côté artificiel de l'intrigue et la relative transparence de la menace. Le rythme est idéal, rapide tout en ménageant des moments plus calmes, les acteurs sublimes de Richard Widmark à Thelma Ritter... Lire la critique de Le Port de la drogue

10 4
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·
Critique de Le Port de la drogue par Gilles Da Costa

Le port de la drogue (Pickup on South Street) est une bonne porte d’entrée dans la filmographie de Samuel Fuller. Aussi ambivalent que son auteur, ce chef-d'œuvre est à la fois outrancier et réaliste, violent et léger, simple et profond. Fleuron du film noir des années 50 traversé de fulgurances aussi bien esthétiques que scénaristiques, il s'intéresse avant tout aux laissés pour compte évoluant... Lire l'avis à propos de Le Port de la drogue

5
Avatar Gilles Da Costa
9
Gilles Da Costa ·
Découverte
You wanna bet?

Commençons d'emblée avec le gros point noir de ce film, son scénario. Aussi prévisible qu'une envolée verbale d'Alain Finkielkraut, il est en sus flanqué d'un sous-titre anti-communiste balourd, suranné et tellement générique que les méchants staliniens sont remplacés, je l'imagine sans mal, par des trafiquants de drogue dans la VF. Heureusement, l'œuvre possède d'autres atouts dans sa manche,... Lire l'avis à propos de Le Port de la drogue

16 12
Avatar Kalian
7
Kalian ·
Toutes les critiques du film Le Port de la drogue (26)
Bande-annonce
Le Port de la drogue
Vous pourriez également aimer...