Affiche Le Roi

Critiques de Le Roi

Film de (2019)

Cheese-eating surrender monkeys of Azincourt

La première heure peut laisser espérer un bon petit film, doté d’un peu de profondeur. Les jeux d’influence à la cour, les duels en armure et divers rituels et tenues font l’objet d’une description intéressante. Tout cela s’effrite cependant assez vite et David Michôd ne se contente finalement que de reproduire les plus plates imbécilités du genre. Par genre j’entends celui du film... Lire la critique de Le Roi

58 8
Avatar gallu
4
gallu ·

A History of Violence

Nombreux sont les cinéastes d'exception qui depuis quelque temps réalisent leurs projets pour le compte de Netflix. Après Duncan Jones (Mute), Brad Anderson (Fractured), Steven Soderbergh (The Laundraumat) et Martin Scorsese (The Irishman), c'est David Michôd qui s'y colle. Il faut dire que... Lire la critique de Le Roi

14 6
Avatar Vincent Rigaud
8
Vincent Rigaud ·

Azincourt morne plaine

Si la bataille d'Azincourt est aussi célèbre, elle le doit au moins autant, sinon plu,s au théâtre de Shakespeare qu'aux livres d'Histoire. Le dramaturge s'est d'ailleurs permis pas mal d'entorses à la réalité que les adaptations de Laurence Olivier, de Kenneth Branagh, et aujourd'hui de David Michôd, ont repris sans sourciller. Comme par exemple la présence du dauphin de France, ridiculisé... Lire la critique de Le Roi

10
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

"These feuds need not be yours"

Un prince rejeté devient Roi. Désirant réparer et corriger les erreurs de feu son père, il finira par emprunter à nouveau la voie de la guerre. J'ai beaucoup aimé la photographie, avec des scènes en extérieur présentant de superbes couchers et levers de soleil, avec de très réussis contre-jours. Le film en deviendrait presque contemplatif par moment, notamment durant le siège, les projectiles... Lire la critique de Le Roi

9 2
Avatar MusashiOne
8
MusashiOne ·

Armures sous boue

Les répliques (anglaises) ont le souci de rendre le phrasé de l'époque. Les costumes ont le souci de passer pour être d'époque. Les acteurs travaillent avec le sérieux, soucieux sans doute, eux aussi, de rendre cette époque et de l'incarner. Pourtant, on attend longtemps dans ce drame historique que quelque chose se passe. On bavarde, on jure. Puis on part en guerre. On siège. On se bat. Et... Lire la critique de Le Roi

18 2
Avatar monsieurlemercoeur
5
monsieurlemercoeur ·

La tête est fragile qui porte une couronne

[N.B. Le texte suivant aborde des éléments clés de l'intrigue, et le film mérite assurément d'être découvert d'un œil vierge. Les deux premières sections décrivent la relation du film aux pièces de Shakespeare dont il est l'adaptation. La dernière section seule constitue une critique du film à proprement parler.] Le Roi est une tragédie sur la corruption du... Lire la critique de Le Roi

6 1
Avatar trineor
8
trineor ·

If I could find swords

Un an après l’essai de David Mackenzie sur la révolte écossaise du XIVème siècle dans Outlaw King, Netflix remet le couvert du film historique en convoquant un fidèle de la plateforme, David Michôd. Casting tendance... Lire la critique de Le Roi

46 17
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Brexit dans la boue

Mais à quoi peut bien servir "le Roi", le nouveau film de David Michôd produit par Netflix ? Du point de vue historique - ce qui est quand même le positionnement "naturel" de ce genre de super-production sensée nous ramener à des pages glorieuses ou tragiques de notre Histoire - "le Roi" est une fumisterie totale, voire même une triste plaisanterie :... Lire la critique de Le Roi

28 8
Avatar Eric Pokespagne
4
Eric Pokespagne ·

La guerre, « mensonge sublime »

Conformément à la marche de l’Histoire telle que Shakespeare l’envisage dans ses pièces politiques, The King pense le pouvoir comme une torche ardente détruisant les hommes et sa passation comme la douloureuse entrée dans l’ère du mensonge : d’abord jeune ingénu qui a choisi de vivre en retrait du monde, dans l’ombre de son père et de la fonction royale qui l’attend, Henry délaisse... Lire la critique de Le Roi

4 1
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

Tout y est faux

Le film était intéressant sur le papier: une page d'histoire, de chevalerie... Malheureusement, n'imaginez pas trouver un concentré d'histoire. Tout est faux, erroné, falsifié, seule, subsiste l'évocation moyen-ageuse. C'est maigre. Henry V n'est pas un beau jeune homme, il a été blessé gravement à la joue, le defigurant. Falstaff est une personnage de Shakespeare. William Gascoigne n'a... Lire la critique de Le Roi

16 5
Avatar Ardeur
3
Ardeur ·