Arthur Begins

Avis sur Le Roi Arthur

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

J'avais vu ce film à sa sortie dans les salles obscures. J'en avais gardé un assez mauvais souvenir. D'ailleurs, la seule scène dont je me souvenais avant de lancer le disc était celle sur le lac gelé, summum de la bêtise Hollywoodienne pour moi à l'époque. Aujourd'hui j'espérais que ma vision change, j'y croyais, d'autant plus que c'est la version director's cut que je possède... Et bien non! Franchement non.

Ce n'est pas que la mise en scène soit dégueu', mais disons que je n'ai vraiment rien relevé de très intéressant. Les scènes ne sont jamais excitantes alors que quand même il s'agit d'une traque de villageois escortés par 6 soldats surdoués tous gentils, par de terribles saxons qui n'ont aucune pitié. La fameuse scène de la glace aurait pu être bien si elle n'avait pas été tellement évidente. Tellement évidente que je ne comprends vraiment pas comment les saxons ont pu se laisser prendre à un tel piège! La photographie est plutôt jolie dans le clair obscur, mais rien de bien transcendant non plus. Le découpage est plutôt mou du genou. Les acteurs pas très bien exploités même si bons. En gros, on se demande vraiment pourquoi Antoine Fuqua a réalisé ce film, il n'est clairement pas dans son élément, c'est à dire la rue, avec une caméra épaule nerveuse, et un grain dégueulasse pour portrayer des ripoux. Car ici il filme les héros sans subtilités, mais aussi sans coeur on dirait. Etait ce un projet purement alimentaire?

Le scénario est le gros problème. Déjà l'annonce du début a de quoi perturber. On nous dit que la légende du roi Arthur est inspirée d'un vrai soldat qui aurait combattu tel un brave. Le spectateur s'attend donc à voir l'histoire de ce 'vrai' Arthur. Et bien non. Dès les premières images on comprend très vite que les personnages sont dignes d'un actioner avec ce qu'il faut de bravoure. Leurs personnalités sont creuses, voire absurdes. Merlin est devenu une sorte de vieillard sénile qui passe son temps à scrupter les arbres, cherchant l'élu. Pire, dans la légende du Roi Arthur, les chevaliers de la table ronde étaient assistés par une armée, ici ils sont seuls ou alors aidés par les pouilleux du coin. Au final, il en résulte donc l'impression d'une adaptation de la légende en plus sombre, sans pour autant éviter le fantasque. Un film fun alors? Non pas vraiment et ce n'est pas juste la faute à une mise en scène molle ; le scénario ne propose que trop peu de scènes fortes, tout reste assez banal et déjà vu, et rien n'est vraiment développé. Un échec alors? Ben oui!

Bref, Le Roi Arthur est une légende très sympa, mais le film de Antoine Fuqua est plutôt ennuyeux et vide.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 456 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper Le Roi Arthur