Affiche Le Syndrome de Stendhal

Critiques de Le Syndrome de Stendhal

Film de (1996)

  • 1
  • 2

Le bel art(gento)

Entre Rome et Florence, l’inspecteur de police Anna Manni enquête sur une série de viols, les derniers s’étant conclus par le meurtre des femmes agressées. Elle sera, à son tour, victime de ce fou-furieux. Pour ne pas arranger les choses, Anna souffre du syndrome de Stendhal, maladie psychosomatique qui provoque angoisse, évanouissements… lorsqu’elle se retrouve entourée d’œuvres d’art. Dans le... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

11 13
Avatar Pravda
7
Pravda ·

Se promener dans le tableau...

Plusieurs strates narratives illustrent ce fantastique film de Dario Argento qui, ici , et c'est plutôt rare, nous gratifie d'un solide scénario débouchant sur plusieurs pistes.Son personnage principal, Anna Manni joué par sa fille Asia Argento dans un de ses meilleurs rôles est un flic enquêtant sur un sadique violeur qui chasse au musée, seul hic , et c'est là que le sujet sur l'art dans... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

9 3
Avatar Ligeia
7
Ligeia ·

Arts gento

On le disait mort à la fin des années 80. C’est vrai que son passage aux Etats-Unis n’avait pas la splendeur d’un Suspiria ou d’un Profondo Rosso, mais ce n’est pas pour ça qu’il fallait d’ores et déjà l’enterrer. Le maestro va vous le faire comprendre à son retour en Italie, 3 ans après le moyen Trauma. Le syndrome de Stendhal, affliction rare qui provoque... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

8 12
Avatar Bondmax
10
Bondmax ·

Le syndrome de Stendhal

Une jeune inspectrice de police visite la galerie des offices à Florence. Elle est victime d'étranges malaises et devient la proie d'un dangereux maniaque sexuel. Le syndrome de Stendhal est un thriller italien de Dario Argento de 1996. Le syndrome de Stendhal est centré autour d'Anna, dont le rôle... Lire la critique de Le Syndrome de Stendhal

6 1
Avatar dagrey
5
dagrey ·

Oh l'Art m'a tuer.

A force de mettre en valeur les Arts dans ses films, il n'est pas surprenant que Dario Argento finisse par le placer au centre d'une de ses intrigues. En 1996, déjà loin de sa gloire d'antan, "le Maestro" retrouve, avec Le Syndrome de Stendhal, une once de génie pour nous offrir un œuvre efficace et éprouvante. L'art, dans "La Sindrome", captive, subjugue, au point d'en devenir source... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

7
Avatar Ramlladu
6
Ramlladu ·

Après Ma Femme s'appelle Maurice, mon copain s'appelle Marie

Ce n'est un secret pour personne, Dario Argento a aujourd'hui beaucoup perdu de sa superbe et enchaîne les échecs depuis quelques années. Pourtant, Le syndrome de Stendhal se distinguait du reste par des critiques beaucoup moins virulentes, qui laissaient présager une œuvre moins ratée que les autres. Il n'en est finalement rien : le bon côtoie constamment le très mauvais et le cinéaste... Lire la critique de Le Syndrome de Stendhal

5 3
Avatar MemoryCard64
3
MemoryCard64 ·

Critique de Le Syndrome de Stendhal par Sophia

Même si je n'ai jamais ressenti une telle chose devant une oeuvre d'art, Argento parvient à me faire ressentir l'émoi de l'héroïne devant les toiles des maîtres italiens, et me plonge moi aussi dans ces oeuvres d'art. C'est presque inquiétant tant le maître du giallo parvient à nous faire ressentir le fameux syndrôme de Stendhal. Utilisant les outils cinématographiques jusqu'à leur épuisement,... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

6
Avatar Sophia
7
Sophia ·

Face aux tableaux

Il est paradoxal qu’une œuvre axée sur la représentation du syndrome de Stendhal suscite aussi peu l’envie de se perdre en elle, tant sa construction par superposition de réalités comme des touches de peinture sur une toile échoue à faire oublier son artificialité congénitale. Il y a quelque chose de trop programmatique là-dedans, un automatisme de construction qui se plaît tant à brouiller... Lire la critique de Le Syndrome de Stendhal

2
Avatar Fêtons_le_cinéma
4
Fêtons_le_cinéma ·

Salmigondis raplapla

Dans la catégorie des films partant d'une excellente idée et virant finalement à la débâcle Le Syndrome de Stendhal fait l'objet d'un édifiant paradigme. Après quelques films incontestablement importants ( le complexe Profondo Rosso, le flamboyant Suspiria ou - dans une moindre mesure - le délirant Phenomena ) Dario Argento réalise donc en 1996 ce giallo déconcertant, avec en tête d'affiche... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

2
Avatar stebbins
4
stebbins ·

Le syndrome Argento

Chaque film de Dario Argento est, selon moi, une expérience oscillant entre le grotesque nanardesque et la proposition cinématographique innovante. Le syndrome de Stendhal ne fait pas exception. Les premières scènes sont incroyables, Argento enchaine des plans iconiques qui marqueront l'esprit du spectateur grâce à des procédés très intéressantes. Par exemple le plan sur le verre... Lire l'avis à propos de Le Syndrome de Stendhal

2
Avatar Cinéphile_Quelconque
7
Cinéphile_Quelconque ·
  • 1
  • 2