Avis sur

Le Voleur de bicyclette par Estrobir

Avatar Estrobir
Critique publiée par le

Heureux bénéficiaire d'un emploi dans une Italie dévastée, Antonio a besoin de sa bicyclette pour travailler. Il récupère la sienne mais se la fait voler lors de son premier jour de travail. Il se met alors à rechercher le voleur et la bicyclette sans laquelle il ne peut travailler. La détresse et la peur de perdre son emploi, son argent et sa dignité au près de son fils et de sa femme le pousse à tenter de voler une bicyclette. Il échouera dans cette tentative et sera rattrapée par la honte à laquelle l'exposent les individus qui l'ont attrapé. C'est finalement sur une inversion des rôles que se boucle le film, une inversion entre le père et le fils où le fils montre à son père qu'il est là et vient, dans un sens, le consoler.

Le voleur de bicyclette c'est le film qui représente avec la réalisme la situation en Italie à la fin de la guerre. On voit à travers la caméra de Vittorio de Sica une Italie ravagée dans laquelle le chômage sévit et où il est difficile de se nourrir. Cette Italie où les gens "gagent" leurs biens pour pouvoir se nourrir et où l'on recherche de l'espoir où il n'y en a pas (ce que montrent les deux scènes chez la voyante).

Ce qui est sublime dans le voleur de bicyclette c'est la facilité et le naturel avec lequel les images et les acteurs nous font ressentir cette détresse et cette situation qui était celle de l'Italie à la fin des années 1940. Le réalisme et la beauté des images nous plongent dans cet univers.

Mais finalement, en tant que spectateur , on se questionne sur qui est vraiment le voleur de bicyclette du film ? Mais ce qui est important c'est surtout cette question : voler une bicyclette montre-t-il que l'on est un homme mauvais ou bien que l'on est seulement en détresse. N'est-ce pas l'oppression de la société qui pousse Antonio à voler cette bicyclette ? En ayant suivi le parcours de cet homme tout au long du film et en ayant appris à le connaitre, on ne peut voir en lui un homme mauvais. Il en est peut-être de même finalement pour le premier voleur de bicyclette qui a peut-être volé pour sa survie (ce que semble montrer la visite de son lieu de vie).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 612 fois
9 apprécient

Estrobir a ajouté ce film à 6 listes Le Voleur de bicyclette

Autres actions de Estrobir Le Voleur de bicyclette