Robert Downey Jr n'a pas choisi la bonne aventure. Un film moyen entre humains et animaux.

Avis sur Le Voyage du Dr Dolittle

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Avant de commencer, je tiens à dire que je n'ai pas vu les autres long-métrages avec Eddie Murphy ainsi que ceux avec Kyla Pratt qui joue sa fille. (Enfin, j'avais vu le troisième opus mais je ne m'en souviens plus). Donc, j'analyserai le long-métrage en lui-même et rien de plus. Après avoir vu la bande-annonce, je n'étais pas très emballé par l'idée d'aller le voir au cinéma, mais je n'allais pas laissé un de mes amis y aller tout seul. Enfin, malgré cela, je suis allé le voir et je vous avoue que c'est assez moyen.

+ Positif

Personnages: Le docteur Dolittle (Robert Downey Jr) est une docteur qui a décidé de fermer son jardin et de ne plus s'occuper des autres après ce qu'il est arrivé à sa femme Lily. On peut le comprendre quand on se met à sa place, ce n'est pas facile de vouloir aider les autres alors que la personne qui le motivait a disparu. Sinon, son évolution le rend de plus en plus attachant.
Tommy Stubbins (Harry Collet) est un jeune homme issu d'une famille de chasseur mais qui n'arrive pas à tirer et à tuer des animaux. En rencontrant le docteur Dolittle, il veut prendre exemple sur lui et l'aider dans sa quête afin de soigner les animaux. C'est un garçon attachant et intéressant à suivre, surtout dans ses envies de sauver les animaux et de sauver le docteur Dolittle.
Lady Rose (Carmel Laniado) est une princesse qui a été chargée de ramener le docteur Dolittle au palais afin de la soigner. En attendant le retour de Dolittle, elle doit s'occuper du trône et veiller à ce que tout se passe bien. Malgré qu'on la voit peu, c'est une fille attachante qui veut juste sauver sa mère à tout prix, ce qui est normal quand on aime sa mère.
Le docteur Blair Mudfly (Michael Sheen) est un docteur rival du docteur Dolittle qui ne croit pas en sa capacité de parler aux animaux et qui veut à tout prix l'empêcher de ramener le fruit. Il est la preuve que la jalousie peut nous pousser à faire des choses horribles, et il fonctionne assez bien en tant qu'adversaire du docteur Dolittle. La science contre la parole.
Les animaux ont chacun une personnalité différente et savent se rendre utiles pour aider Dolittle dans sa quête, ça me suffit pour les apprécier.

Jeu d'acteur principal: Quand je parle du jeu d'acteur principal, je parle surtout de Robert Downey Jr et des adultes. J'avoue que son jeu ressemble pas mal à celui qu'il a dans Sherlock Holmes mais c'est un jeu qui va bien avec le docteur Dolittle qu'il nous a fait. Sinon, Michael Sheen est vraiment bon dans son rôle, rien à redire sur son jeu d'acteur.

Relation: Il y a quelques relations qui se créaient entre certains personnages et qui font plaisir à voir. En effet, on a une amitié qui naît petit à petit entre l'Autruche et l'Ours Polaire, ainsi qu'entre Dolittle et Tommy. On a une relation de confiance qui se développe petit à petit et dont chacun apprend l'un de l'autre.

Introduction: Le long-métrage démarre dans une animation fort sympathique nous racontant l'histoire du Docteur Dolittle, les bonheurs comme les malheurs, jusqu'à ce qu'on arrive à aujourd'hui. C'est une introduction intéressante qui donne envie d'en savoir plus sur le docteur Dolittle de maintenant.

Histoire: La reine d'Angleterre est malade, le docteur Dolittle doit alors sortir de sa retraite et se rendre sur une île introuvable afin de trouver les fruits de l'arbre d'Eden. Cependant, il n'est pas le seul à convoiter le pouvoir de ces fruits, c'est une histoire intéressante à suivre pour savoir si il va réussir.

Mise en scène: Ce n'est pas excellent mais il y a des bonnes idées de mise en scène. Par exemple, j'aime beaucoup la mise en scène par rapport au docteur Dolittle qu'on découvre pour la première fois. Sinon, la mise en scène fonctionne bien pour nous raconter certaines choses mais sans plus.

Univers: Pour moi, ce long-métrage ne se passe pas dans le monde réel mais dans un univers unique, ce qui pourrait expliquer pourquoi la technologie de Dolittle semble ingénieuse. En tout cas, l'univers est intéressant à découvrir dans ce long-métrage.

Musiques: J'avoue que les musiques sont fort sympathiques à écouter. Elles collent très bien à ce qui se passe à l'image tout en restant sympathiques à écouter. D'ailleurs, c'est le point que je préfère de ce long-métrage.

Décors: Ce sont des beaux décors qui nous sont proposés ici. Chaque lieu de ce long-métrage est travaillé en terme de décor et est agréable à voir, surtout la ville Rassouli qui est vraiment superbe à découvrir.

Costumes: C'est un détail mais j'apprécie les quelques costumes qu'il nous est donné de voir dans ce long-métrage. Que ce soient les tenues du docteur Dolittle ou les autres, ça reste des costumes assez travaillés.

Message: C'est un message simple mais assez efficace, il nous dit qu'il faut savoir penser aux autres avant de penser à soi. C'est un message qui se voit surtout avec le développement du docteur Dolittle.

Fin: C'est une belle fin pour Docteur Dolittle et ses animaux. Après tout ce qu'ils ont traversé, on peut dire que c'est une belle fin qu'ils ont mérité.

- Négatif

Rassouli (Antonio Banderas): Alors, je n'ai rien contre le fait d'avoir un personnage comme ça, j'ai même envie de dire que j'aime l'idée d'un personnage de ce genre. Cependant, je le trouve un peu sur-vendu alors qu'on le voit peu dans le long-métrage. Sincèrement, je n'ai pas chronométré mais il a du apparaître pendant 10 minutes max, ce qui n'est pas beaucoup pour un acteur comme lui. Après, je n'aurais rien dit si le long-métrage ne m'avait vendu ce nom en deuxième après Robert Downey Jr, quand un rôle est petit dans ce long-métrage, laissez le en secondaire. Je suis désolé mais le nom des acteurs faisant la voix des animaux méritaient plus d'avoir leurs noms après Robert Downey Jr étant donné qu'ils étaient beaucoup plus présents. Même le générique de fin annonce Robert Downey Jr et Antonio Banderas après, quelle injustice.

Incohérences: Alors, je ne veux pas faire mon rabat-joie mais comment Chee-Chee (le gorille doublé par Donald Reignoux) a pu passer les grilles comme ça ? Qu'il aient arraché certaines parties, je veux bien y croire, mais ça m'étonne qu'il soit passé sans une égratignure alors que ça devait être très serré pour lui vu son gabari. Bref, ce n'est pas un drame et je sais que c'est un film pour enfants, mais je me demande comment il a pu passer sans se faire de blessure avec une si petite ouverture (je rappelle que les barreaux ne sont pas flexibles et qu'ils sont en fer). Après, ce sont des petites incohérences mais ça ne gâche pas le visionnage.

Relation enfants: Dites, à quoi ça sert de mettre une romance entre Lady Rose et Stubbins, si vous ne l'abordez que pour une ou deux scènes ? Soit vous faites en sorte qu'elle l'accompagne afin que la romance se créait petit à petit, soit vous ne faites pas de romance du tout dans les circonstances que vous avez choisi. Ici, on a juste deux petites scènes qui nous donnent une pseudo romance mais qui n'ira jamais jusqu'au bout, sans qu'on sache pourquoi d'ailleurs.

Lady Rose (Carmel Laniado): Alors, je n'ai rien contre ce personnage, c'est une princesse attachante qui réussit à démarrer l'histoire. Cependant, quand vous dites qu'elle doit gouverner en attendant le retour du docteur Dolittle, ça serait bien de nous montrer comment elle gouverne, pour voir si elle galère ou si Lord Thomas Badgley l'influence pour ses choix. En tout cas, ça lui aurait donner un rôle intéressant plutôt que de la voir vite fait et ne plus la revoir avant la fin.

Jeu d'acteur secondaire: Bon alors, on va mettre les points sur les i tout de suite, Harry Collet (Tommy Stubbins) et Carmel Laniado (Lady Rose) ne sont pas bons dans leurs rôles. Certains vont me dire qu'ils sont jeunes et que ça se pardonne, alors oui mais pas totalement. Je précise quand même qu'Harry Collet n'essaye même pas de jouer correctement en terme d'émotion. Enfin, ça reste un peu pardonnable pour des enfants..

Écureuil: Avons-nous déjà vu un personnage aussi inutile que lui dans cette histoire ? Je ne pense pas non. Qu'il ait son petit rôle au début, d'accord, mais pourquoi les accompagne t-il alors qu'il ne sert à rien pendant toute l'aventure ? Il n'essaye même pas de se venger de Tommy pour ce qu'il a fait alors qu'il en parle, c'est quand même de l'arnaque de l'avoir gardé avec vous. Vous auriez du le relâcher avant de partir.

Flash-backs: Alors, le problème avec les flash-backs est qu'ils ne fonctionnent pas parce que l'introduction nous a déjà tout dit. Au pire, il aurait fallu montrer que Dolittle n'arrive plus à prendre de décisions à cause de ces flash-backs, mais ce n'est pas le cas. Ou alors, il ne fallait pas nous montrer ce que devient Lily dès l'introduction et là les flash-backs auraient marché.

Prévisible: Alors, je m'excuse, mais rien qu'en voyant le Docteur Blair Mudfly arriver, j'ai compris ce qui allait se passer, c'est limite si le mot méchant n'était pas marqué sur les têtes concernées. Bref, ce n'est pas un drame mais vous auriez pu essayer d'éviter qu'on devine aussi rapidement, rien qu'au premier coup d’œil nous montre qui va être le méchant.

Humour: Je trouve que l'humour est un petit peu trop insistant à certains passages, ce n'est pas un drame mais je trouve qu'on aurait pu essayer de moins insister sur l'humour. Après, je ne peux pas nier que j'ai souri à quelques blagues, mais j'aurais préféré que certaines blagues soient moins insistantes (comme avec Barry le Tigre par exemple).

Mini-longueurs: Qui dit humour insistant dit mini-rallonges qui ne sert à rien. Même si il y en a très peu, on sent que certaines scènes auraient pu être raccourcies sans aucun problème plutôt que d'insister sur certaines blagues. Le bon point, c'est qu'il y en a très peu.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Dragon: Ah oui ? C'est un dragon qui garde l'entrée de l'arbre d'Eden ? Pourquoi pas ? Il est vrai que les dragons n'ont pas réellement existé mais comme c'est un univers où un docteur vit dans un énorme jardin avec des animaux qu'il comprend, ça ne pose pas de réel problème.

Effets spéciaux: Il est vrai que les effets spéciaux ne font pas très réalistes mais ce long-métrage ne se veut pas réaliste. Après, il est vrai que Avatar est un peu plus beau en terme d'effets spéciaux, ainsi que Pirates des Caraïbes avec les bateaux, mais ça reste assez convaincant (même si ça manque de réalisme, je vous l'accorde).

Scène post-générique: Alors là, voir ce que devient le docteur Blair après ce qui s'est passé dans la grotte n'est pas une mauvaise idée, il obtient ce qu'il mérite. Après, c'est une petite scène dont on peut se dispenser mais ça fera plaisir à ceux qui détestent ce personnage.

Au final, c'est un long-métrage assez moyen que j'aurais du mal à vous recommander. Malgré que j'apprécie le fait que Robert Downey Jr joue dans autre choses que le MCU (même si ils ne vont pas le lâcher...), on ne peut pas dire qu'il ait tiré la bonne pioche. Il y a une bonne mise en scène, des personnages principaux bien développés et des décors de toute beauté. Cependant, il y a aussi un humour qui ne fait pas rire, des moments prévisibles et un jeu d'acteur peu convaincant de la part des enfants. Bref, c'est un long-métrage assez moyen que j'aurais du mal à vous conseiller. Par contre, si vous avez des enfants qui souhaite juste voir une petite aventure, alors peut-être qu'ils apprécieront.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1373 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

FloYuki a ajouté ce film à 1 liste Le Voyage du Dr Dolittle

  • Films
    Affiche Doom: Annihilation

    Flops 2020 (officiel)

    Il faut bien qu'on parle des pires films de l'année 2020 non ? Ce n'est pas parce que j'essaye de les éviter qu'on peut tous les...

Autres actions de FloYuki Le Voyage du Dr Dolittle