Hommage au Prisonnier ou remake du Wicker Man, Le Dieu Osier?

Avis sur Le rêve géométrique

Avatar PierreAmo
Critique publiée par le

Des hommes, des femmes et des enfants plus ou moins déguisés, et portant parfois des drapeaux, dansent et marchent en dessinant des formes géométriques...

« La foule demande surtout au théâtre des sensations; la femme, des émotions; le penseur, des méditations. Tous veulent un plaisir; mais ceux-ci, le plaisir des yeux; celles-là, le plaisir du cœur ; les derniers, le plaisir de l’esprit…
La comédie qui peint l’humanité. » Victor Hugo
« Vouloir être ému, vouloir être enseigné, vouloir être amusé »

Ce court-métrage m'a ému, m'a peu appris mais m'a amusé...mmm

mmm…sous prétexte d'un rêve d’enfant filmé en train de dormir au début, on semble surtout voir ensuite une sorte de secte se réunir sur une plage et danser: avec hommes, femmes et enfants…ou alors ils font sur le sable des signes de pistes d’atterrissage, et au lieu de dessiner un simple H majuscule géant, ils doivent peindre en mouvements des signes d’atterrissage plus compliqués pour un vaisseau plus compliqué, celui de leurs ancêtres?...
c’est déjà si compliqué pour un simple H : "La lettre H doit être orientée vers le nord magnétique sauf dans les régions d’incertitude compas où elle doit être orientée vers le nord vrai."
Alors vous vous imaginez pour un vaisseau multiformes ?

Superbes chorégraphies; court-métrage très visuel; pas de dialogues ; énooooooooooooooooooooooooooooooorme travail; plein de figurants...

C’est l’atmosphère de la série Le Prisonnier qui rencontre l'univers de Jacques Tati teinté de Jacques Demy

Au début, c'est pas encore inquiétant mais beau: une falaise filmée de haut, du linge coloré sèche sur une corde tendue entre 2 arbres...puis 3 nains se promènent portant chacun une énorme boule rouge presque plus grosse qu’eux...filmés de haut, ils en disparaissent sous elles …
on voit ces points de suspension sanglants se diriger vers la plage...
ce sont des enfants...il rejoignent d'autres créatures portant des drapeaux et des costumes différents dans le ton de ceux du village du Prisonnier...
ça devient assez drôle et donne le sourire...ces gros boutons rouges étaient donc peut-être plutôt des nez de clown géants …
une chorégraphie au cordeau...

Puis ça peut redevenir presque inquiétant...tous ces personnages silencieux...on pense aux sbires de la reine dans Alice au pays des merveilles...

...mais aussi à un rassemblement d'une secte Millénariste ou façon Temple du Soleil...
on se demande presque s'ils vont jeter l'un d'eux dans un bûcher...façon Wicker Man maintenu par des soldats carte
le caméraman peut-être...

...ou alors c’est la troupe des danseurs de Découflé ou autre cérémonie de jeux olympiques qui répète un dimanche la prochaine cérémonie…gardons l’œil ouvert quand même! ;)
alerte secte numéro : 0.805.70.90.99.
ou alors c’est la répétition du spectacle d’anniversaire d’un jeune quarantenaire...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 294 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

PierreAmo a ajouté ce court-métrage à 8 listes Le rêve géométrique

Autres actions de PierreAmo Le rêve géométrique