👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)

Des scènes plus cultes les unes que les autres

Rouflaquettes, lunettes de soleil noir, couvre-chef noir, complet noir, leur dégaine est devenue légendaire. The Blues Brothers raconte l’histoire fictive d’un groupe de rythm’n’blues, mené par ses deux frères et leaders charismatiques, Jake et Elwood Blues, interprétés par Dan Aykroyd et John Beluschi. À l’origine, les deux comédiens avaient créé cette identité alternative pour l’émission humoristique Saturday Night Live, mais avec la sortie du film en 1980, le succès a donné naissance à une renommée planétaire, à tel point que les Blues Brothers constituent aujourd’hui l’un des groupes les plus populaires de blues.

Écrit par John Landis (également réalisateur) et Dan Aykroyd, le scénario est un petit bijou. Les frères Blues ont quelques jours pour mettre la main sur 5.000 dollars afin d’éponger la dette de l’orphelinat dans lequel ils ont grandi, faute de quoi il fermera. Et voilà les deux lascars partis dans “Une mission pour Dieu” au cours de laquelle rien ne les arrêtera. Situations burlesques, quiproquos hilarants, cascades d’hélicoptères, gang de nazis à leur poursuite, on ne s’ennuie jamais. Pour autant, le film ne tombe pas dans la facilité et sous son apparence bon enfant se cache un propos plus profond, évoquant des thèmes de société comme le racisme ou les inégalités sociales.

The Blues Brothers s’apprécie également pour son casting et sa bande-son sublime. En plus des deux lascars que sont Dan Aykroyd et John Belushi, John Landis s’est payé quelques stars de la musique. Ray Charles, Aretha Franklin, James Brown, Cab Calloway pour ne citer que les plus connus. Rarement une comédie musicale aura réuni autant de grand artistes. Mais avoir de grands noms au casting ne suffit parfois pas, encore faut-il les intégrer dans le récit, chose que John Landis réalise impeccablement en accordant à chacun une scène précise. Aretha Franklin en ménagère dansante, James Brown en pasteur déchainé d’une petite église et Ray Charles en vendeur d’instruments à la gâchette facile, ils apportent tous un plus au récit.

L’atmosphère du film est dense et incroyablement prenante. Course-poursuite dantesque dans un mall, chant gospel de folie mené par James Brown, on est sur un rythme décousu tout du long et l’intrigue ne ralentit jamais. Même les moments de calme ne sont là que pour faire ressortir la folie ambiante.

Regorgeant de scènes plus cultes les unes que les autres, The Blues Brothers est unique en son genre. Son rythme trépidant et ses dialogues sont devenus légendaires, au point d’inspirer une génération entière et d’inscrire le film comme l’une des plus grandes comédies musicales de tous les temps.

Paul_Gaspar
9
Écrit par

il y a 1 an

Les Blues Brothers
socrate
8

Du tonnerre de Dieu !

Voilà un film qui met de bonne humeur ! Le scenario n'a rien d'extraordinaire, mais l'histoire est sympa et le film est agrémenté d'ironie, de scènes de bagnoles d'enfer, de plein de petites...

Lire la critique

il y a 10 ans

62 j'aime

2

Les Blues Brothers
Docteur_Jivago
10

En Mission pour le Seigneur

Tout commence lorsque deux potes passionnés de rythm'n blues, John Belushi et Dan Aykroyd, créent les personnages de Jake et Elwood Blues pour l'émission Saturday Night Live. Peu à peu ils ont du...

Lire la critique

il y a 7 ans

60 j'aime

9

Les Blues Brothers
Ugly
10

Un live aid pour l'orphelinat

Est-il nécessaire de présenter encore les men in black les plus célèbres du cinéma ? Même les nouvelles générations connaissent les frères Jake et Elwood Blues ; ils sont en mission pour le Seigneur...

Lire la critique

il y a 5 ans

36 j'aime

22

Cannibale
Paul_Gaspar
8
Cannibale

Un petit bonbon pop sucré à déguster avec gourmandise

À l'occasion de la sortie d'"Hirundo", le nouvel album de Dominique Dalcan, j'ai eu le plaisir de me replonger dans les premiers opus de la riche discographie du chanteur parisien, qui s'étend sur...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime

I Am a Bird Now
Paul_Gaspar
10

Un album admirable d'harmonie et de finesse

Avec de nombreuses années de retard, je découvre enfin cet album. Sorti en 2005, "I Am A Bird Now" est le second album du groupe Antony and the Johnsons mené par le chanteur et pianiste Antony...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime

Bronson
Paul_Gaspar
7
Bronson

Une œuvre expérimentale et radicale

Bronson : un nom simple pour un personnage et un film atypiques. Charles Bronson est considéré comme le détenu le plus dangereux du Royaume-Uni et a passé plus de 40 ans en prison dont les...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime