Bande-annonce
Affiche Les Caprices d'un fleuve

Les Caprices d'un fleuve

(1996)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 3
  2. 5
  3. 9
  4. 11
  5. 30
  6. 62
  7. 54
  8. 28
  9. 9
  10. 5
  • 216
  • 11
  • 85

Dans cette France de 1786, Jean-François de la Plaine se voit condamné à l'exil pour avoir tué en duel un ami du roi ; officiellement, il est nommé gouverneur de Cap Saint-Louis, un comptoir d'Afrique insignifiant sur la carte du monde. Aristocrate mais libre-penseur, il fera sa propre révolution...

Casting : acteurs principauxLes Caprices d'un fleuve

Casting complet du film Les Caprices d'un fleuve
Critiques : avis d'internautes (4)
Les Caprices d'un fleuve
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Les Caprices d'un fleuve par Alligator

Vu il y a une pelletée d'années, j'avais le souvenir lointain d'un film lent. Est-ce l'âge? Mais je n'ai plus trop cette sensation aujourd'hui, bien que le film prenne son temps à suivre le rythme des hommes et de la nature, un peu au fil de l'eau ou au gré du vent sur le sable du désert. Très contemplatif, Bernard Giraudeau aime à montrer l'Afrique telle qu'il la sent. D'aucuns diraient telle...

2 2
Avatar Alligator
5
·
Un (trop) long fleuve quiet

Ceci est un avis plutôt qu'une critique. Ce fleuve n'est ni toujours beau, ni toujours pertinent. Quand il frôle l'hallucination, il préfère l'anecdotique, et renonce à la folie pour une fièvre - forte, il est vrai. Les scènes sensuelles sont belles, la compromission bien suggérée. Surtout, on ne nous donne pas de hérauts bataillant contre l'esclavagisme, mais plutôt des esprits éclairés et des... Lire l'avis à propos de Les Caprices d'un fleuve

Avatar kerdual
5
kerdual ·
Ode à la différence

Les Caprices d'un fleuve conte avant tout une histoire d'amour. Entre un homme et une femme bien sûr, voire plusieurs femmes même, mais surtout entre cet homme et un continent – le plus ancien de tous, celui qui entra le premier dans l'Histoire au contraire de ce qu'affirment certains incultes. C'est un lieu bien commun mais tout autant vrai, du moins pour ce que j'ai eu l'occasion d'en voir... Lire l'avis à propos de Les Caprices d'un fleuve

5
Avatar LeDinoBleu
7
LeDinoBleu ·
Découverte
Amélie

Dans ce film dénonçant l'esclavage et la corruption dans les colonies, tout n'est qu'esthétique ! Chaque plan est savamment étudié pour le plaisir des yeux. La lenteur du film correspond merveilleusement avec la nonchalance africaine où rien n'a d'importance sauf l'amour. C'est le 2e film de Bernard Giraudeau (1947-2010) en tant que réalisateur après L'autre (1990). Lire la critique de Les Caprices d'un fleuve

1
Avatar Noelle Septier
7
Noelle Septier ·
Toutes les critiques du film Les Caprices d'un fleuve (4)
Bande-annonce
Les Caprices d'un fleuve
Vous pourriez également aimer...