7 années dramatiques à voir

Avis sur Les Filles du docteur March

Avatar BatDark
Critique publiée par le

Les Filles du docteur March, réalisé par Greta Gerwig, est un film qui mérite le coup d’œil. Sur le coup, il s’agit d’une nouvelle adaptation du roman Les Quatre Filles du docteur March de Louisa May Alcott au cinéma. Donc pour ceux qui connaissent, je n’ai pas besoin que je leur raconte l’histoire. Mais pour ceux qui n’ont jamais lu ou vu les films, vous allez découvrir ce que j’ai pensé de cette dernière adaptation.

Le film se situe dans la Nouvelle-Angleterre des années 1860. Un homme de famille part comme aumônier pour la Guerre de Sécession, laissant derrière lui sa femme et ses quatre filles. Ses quatre filles : Joséphine « Jo », Margaret « Meg », Amy et Elizabeth « Beth » March vont connaitre une vie des plus dramatique qui durera pendant 7 ans.

Ce film se divise en deux temps :

  • Le passé
  • Le présent

Dès le début du film, le spectateur sait qu’il se situe dans le présent. Il suit l’histoire du film à travers le personnage de Joséphine March. C’est seulement au bout de 5-10min du film que le scénario nous fait revenir dans le passé en nous disant précisément « 7 ans plus tôt ». C’est à ce moment-là que le spectateur doit rester attentif pendant toute la durée du film. Et puis au fur et à mesure que le film avance, le spectateur se laisse facilement emporter dans ce vas et viens entre le passé et le présent, comme une vague qui arrive sur la plage et repart dans la mer.

Dans la réalisation de ce film, les jeux de lumières sont tous simplement parfait entre le passé et le présent. On voit avec précision à quel moment on est dans le présent (c’est-à-dire une lumière clair et fraiche) et puis dans le passé (une lumière tamisée et sombre). On a l’impression que Greta Gerwig a voulu jouer dans les couleurs et la lumière dans ce film. Elle met cette sorte de lumière jaune pâle dans les scènes du passé, qu’on a l’impression que le soleil n’est jamais lumineux et qu’il fait toujours sombre. Alors que dans les scènes du présent, elle joue sur la lumière du soleil et les ombres. Le moment où Beth est entre la vie et la mort dans son lit, on voit une bonne partie de la scène dans l’obscurité et puis un léger faisceau de la lumière du soleil. Et c’est tout simplement parfait.

En ce qui concerne les décors, les costumes on a une belle représentation des années 1860. Les maisons (celle de la famille March, Laurence et de la tante March), les calèches et les villes sont bien inspirées de l’époque et ont un certain charme, surtout les paysages. Les couleurs dans les saisons (l’automne et l’hiver), la plage, les cadres familiales sont magnifiques et la musique du film est assez mélodieuse (avec le piano).

Pour revenir sur le scénario, le film n’épargne pas le côté dramatique. La vie est injuste et c’est comme ça. Les quatre filles connaissent des moments tragiques voir même douloureux au cours de ces 7 années. Le spectateur ressent la peine qu’elles endurent, quand Beth finit par mourir.

Quant au casting : Saoirse Ronan, Emma Watson, Florence Pugh et Eliza Scanlen interprètent chacune d’entre elles les filles du docteur March avec émotion et ancré avec application dans leurs personnages respectifs. Laura Dern dans le rôle de la mère des quatre filles est tout simplement parfaite. Timothée Chalamet dans le rôle Theodore « Laurie » Laurence est juste comme il faut. James Norton dans le rôle de Jonathan Brooke n’est pas mauvais, mais pas non plus très important. Et enfin, Meryl Streep dans le rôle de tante March à un côté mystérieux, non pas sous-exploité, mais on se pose quelques questions sur elle.

J’ai trouvé ce film prenant du début jusqu’à la fin. Le seul défaut que je retiens c’est d’avoir mis en début de film la couverture du livre alors qu’elle aurait mieux eu sa place à la fin puisqu’on nous montre l’impression et la fabrication du livre de Joséphine.

Conclusion, un film que je recommande de voir pour ceux qui aime le cinéma dramatique et ceux qui n’ont jamais lu ou vu les précédents films.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de BatDark Les Filles du docteur March