Un cosmique de situation

Avis sur Les Gardiens de la galaxie Vol. 2

Avatar Marvellous
Critique publiée par le

Pour pas vous faire chier en lisant ma critique

Je ne vais pas vous faire l'affront de vous dire que Les Gardiens de la Galaxie Volume 2 est un chef d'oeuvre, ni vous expliquer par A+B que ce film est plus qu'un simple divertissement Marvel de plus.

Je ne vais pas vous dire que le film entre immédiatement dans mes gros coup de cœur au cinéma, où j'ai littéralement frémi de plaisir pendant 2h17, d'une introduction magistrale à un générique amusant.

Je ne vais pas non plus essayer de vous convaincre que Les Gardiens de la Galaxie 2 est un film superbe avec une mise en scène efficace, des effets spéciaux magnifiques et un ton global très appréciable.

Je ne vais pas vous dire tout cela parce que je sais que la majorité d'entre vous va s'offusquer ou s'étonner de mon 10, soit la note maximale de ce site, qui correspond, selon moi, aux chefs d’œuvres absolus. Vous êtes peut être, à l'heure qu'il est, en train de descendre rapidement la critique pour y déposer tout en douceur un joli "dislike", en vous disant

Marvellous, il commence vraiment à péter un câble.

Je vous répondrais alors : "Et alors ?"

J'assume pleinement. Et j'assume par la même occasion mes 10 successifs à Avengers et aux Gardiens de la Galaxie Volume 1. Parce que c'est le cinéma qui me transporte. Je suis né et on m'a directement plongé dans le monde des comics. Je m'en rappelle encore, de ce fabuleux Spider-Man Poche que ma mère m'avait acheté lors de ma première longue sortie de classe à l'école primaire. J'étais sacrément anxieux de partir et pour me rappeler que mes parents seraient avec moi pour le voyage, elle m'avait acheté une petite revue avec des courtes histoires de Spider-Man. Rien de bien incroyable, il y avait des jeux et des informations sur les héros et les vilains entourant le personnage, et les histoires étaient pour moi excellentes (bien qu'horriblement mauvaises si je les relisais actuellement). Après avoir pris une douche parmi la foule décérébrée de petits garnements infernaux qui foutaient le bazar, pendant que je versais deux ou trois larmes loin de mes parents, je feuilletais la revue et je plongeais déjà dans un univers qui allait me porter jusqu'ici. En rentrant chez moi, je me suis rué dans la presse du coin et j'ai commencé ce qui serait une des collections les plus coûteuses qui soit.

Parce qu'avec deux bibliothèques remplies à ras bord et des comics partout dans mon chez moi, ça fait une sacré collection. Si je revendais tout ça, je pourrais m'acheter une petite porche en occasion sans pression. Mais pourquoi les vendre? J'ai véritablement grandi avec les comics. Plusieurs achats par mois, et ce dès mon jeune âge. Autrement dit, à chaque petite pièce gagnée, elle partait dans les comics. Et cette grande passion pour les bandes dessinées américaines est née avant celle pour les films. Car même si je regardais souvent des films, grâce à deux parents mordus de cinéma que je remercie amplement, c'était surtout un moyen de divertissement et non un moyen de réflexion comme il peut l'être maintenant. Combien de fois j'ai calculé le nombre de comics que je pouvais m'acheter tel mois, et qu'est-ce que je devais faire quand je me lançais dans plusieurs collections alternatives de comics alors que je n'avais pas l'argent pour les continuer toutes...

Tout ça pour dire que les comics, c'était mon biberon. Alors fallait imaginer ma joie à l'annonce d'Iron Man en 2008 puis du Marvel Cinematic Universe. Merde quoi, j'ai grandi avec ces super héros! Et là je pouvais continuer ma passion pour eux au travers du cinéma, qui était entre temps devenu une grande passion. Quand j'en discute avec des gens passionnés comme moi, beaucoup sont surpris du fait que j'apprécie énormément les films Marvel en général, et me disent :

Comment tu peux apprécier qu'on détruise tes héros avec des films aussi peu représentatifs et aussi peu intéressants ?

Eux aussi sont fans, et ils ont horreur de voir qu'on massacre leurs héros. Mais je ne le vois pas comme ça, à vrai dire je n'ai jamais vraiment compris qu'on puisse voir ça comme ça. Car c'est clair qu'entre un comicbook marvel et un film marvel, ce n'est pas du tout la même chose. Et c'est pour ça que je déteste profondément les gens qui crachent sur les comics sans même en lire, alors que très souvent, ces derniers abordent des thématiques profondes et loin d'être simplistes. Bien entendu que Captain America : Civil War dénature totalement l'oeuvre originale, mais je ne peux pas m'empêcher d'apprécier à fond et de profiter au maximum d'un spectacle qui m'est clairement destiné, au moi fan. Parce que la plupart des films Marvel font un fan service exemplaire, et ce Gardiens de la Galaxie Volume 2 n'y échappe pas, les clins d’œil proliférant au milieu de séquences déjà jouissives. Et c'est bien le mot qui décrit cette situation. Parce que je vois avant tout un film avec mes héros que j'adore, avec lesquels j'ai grandi.

Certains d'entre vous rétorqueront que ce n'est pas une raison pour ne pas voir les défauts, ou alors d'éviter d'en tenir compte. Certains d'entre vous n'accepteront pas cette idée, et je l'ai accepté depuis bien longtemps. Je n'ai de comptes à rendre à personne, et j'assume entièrement mes goûts. Et à certains membres du site qui souhaitent que mes goûts soient un peu mieux "éduqués", je leur répondrai ceci. Bien évidemment que Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 a des défauts, il n'est pas parfait et on pourrait lui reprocher bien des choses. Mais j'ai adoré. J'ai frémi à de nombreuses reprises, et pendant deux heures et dix sept minutes, je me suis retrouvé à cette époque où je m'extasiais devant un simple numéro de Spider-Man Poche. Parce que James Gunn voue un véritable culte à ses personnages, il voue un véritable amour pour eux et même s'il lui arrive de s'éloigner peut être trop des personnages qu'il transpose à l'écran, ça fait un bien fou de les voir interagir entre eux. De voir Mantis, Nebula, Gamora, Rocket, Yondu, Star-Lord, Drax sur le même plan et un Baby Groot qui vole la vedette pendant un générique d'introduction totalement génial. Parce que c'est un miracle que Gunn arrive à recréer ce mélange d'aventure déjantée, de comédie avec des protagonistes marginaux qui n'ont pour famille qu'eux seuls. Parce que ça fait du bien de rire devant un Marvel, même avec des blagues parfois too much (peut être trop axées sur l'entre jambe au début du film). Et mince, comme pour le premier opus, les effets spéciaux sont vraiment magnifiques. Alors qu'on pouvait clairement avoir peur d'une surenchère totale habituellement mise en place dans les suites (Aliens Le Retour en est le paradigme même), Les Gardiens de la Galaxie 2 balaye cette peur en apportant avec lui un nouveau souffle et surtout une différenciation appréciable vis à vis du premier film. On ne cherche plus à présenter des personnages, mais on les exploite jusqu'au bout. Avec son discours redondant sur la "famille", le métrage pouvait en repousser certains, et moi le premier, mais finalement tout ceci passe très bien. Et il est aussi très sympathique de voir que Gunn s'intéresse plus aux personnages féminins que dans le premier volet. Là où Nebula et Gamora étaient les deux seules actrices à avoir un rôle relativement important (elle étaient tout de même en net recul face au temps de présence et de gloire des autres personnages), ici il y a quatre personnages féminins centraux et qui ont chacun une présence remarquable dans le film.

Un visuel presque parfait, une bande originale vraiment belle et qui sert toujours le propos du film (même si cette fois, la bande originale est peut être un peu trop appuyée par moments, même si ça peut tout de même très bien fonctionner comme dans la séquence d'introduction), des personnages construits, des références à tout va qui font le plaisir de n'importe quel fan, des acteurs qui sont globalement tous bons, une ambiance comique qui n'oublie pas de titiller l'émotion, ... Peut être ai-je trouvé en Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 le film de super-héros qui s'intéresse autant aux personnages qu'au divertissement qu'il procure, source infini de sensations.

Pour moi, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est un film coup de cœur, ce genre de films que je verrai plusieurs fois par an sans m'en lasser. Je suis un fan de comics et de Marvel en général, et j'en assume pleinement les conséquences qui vont avec. Alors oui, peut être que le film ne mérite pas cette note. Mais au vu de l'incroyable divertissement qu'il m'a procuré, en vu des superbes sensations que j'ai ressenties, il m'est impossible de ne pas en tenir rigueur, parce que je n'ai fait attention à aucun défaut. Un pur régal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 966 fois
41 apprécient · 5 n'apprécient pas

Marvellous a ajouté ce film à 13 listes Les Gardiens de la galaxie Vol. 2

Autres actions de Marvellous Les Gardiens de la galaxie Vol. 2