Affiche Les Gens de la pluie

Critiques de Les Gens de la pluie

Film de (1969)

  • 1
  • 2

« I got me all wrong ».

Festival Sens Critique 8/16. The Rain People commence, fidèle à son titre, par une succession de plans silencieux déclinant tous les motifs picturaux possibles associés à la pluie : en flaque, sur les façades décaties et les carreaux ternes d’une banlieue lépreuse, l’eau ruisselle et pourrit plus qu’elle ne magnifie un décor figé et mortifère. De ce dernier surgit l’ébauche de liberté par le... Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

28 2
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Like fears in rain.

« Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville, alors allez vous faire foutre » disait Jean-Paul Belmondo dans « À bout de souffle », de Jean-Luc Godard. Natalie, héroïne du film « Le Gens de la pluie » de Francis Ford Coppola, va donc se faire foutre, fuyant ses responsabilités à la ville pour retrouver sa liberté, à travers un long périple au... Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

14 2
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Critique de Les Gens de la pluie par Teklow13

C'est l'histoire d'une femme qui fuit ses responsabilités, persuadée de ne pouvoir les assumer. En pleine période de doute sur elle-même et sur son couple, période déclenchée par une nouvelle donne, elle est enceinte. Cette maternité va marquer une brisure de sa ligne directrice. A ce stade du parcours, elle ne sait plus et se pose des questions, sur son passé, la réalisation de ses objectifs,... Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

13 5
Avatar Teklow13
8
Teklow13 ·

Nataliebe Dich

Natalie, Francis, que vous dire ? Jamais aucun personnage féminin ne m'avait auparavant touché au point de continuer à vivre en moi les jours suivants, comme une femme de chair et d'os que j'aurais un jour rencontrée. Cette créature que vous avez crée ensemble est chargée d'une telle réalité, douée d'une telle capacité à rendre sa mélancolie poignante et universelle d'un simple regard ou... Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

13 3
Avatar -Absalon-
10
-Absalon- ·

Critique de Les Gens de la pluie par FrankyFockers

MA-GNI-FIQUE ! Si l'on voulait expliquer à quelqu'un ce que c'est que le Nouvel Hollywood, c'est bien simple, il suffirait de lui montrer ce film. j'ai adoré de bout en bout, et ça devient l'un de mes préférés de son auteur ! Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

5 1
Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·

Critique de Les Gens de la pluie par Chaton_Marmot

Choisir comme personnage principal une femme qui quitte le foyer familial sans donner de raison, c'était encore aller contre la morale populaire, à l'époque en occident. Ce film fait bien partie des initiateurs du "Nouvel Hollywood", et des films intimistes de Coppola, qu'il a continué à tourner dès qu'il le pouvait, en dépit de leurs insuccès répétés (Coup de Coeur, les jardins de pierre,... Lire la critique de Les Gens de la pluie

2
Avatar Chaton_Marmot
7
Chaton_Marmot ·

Tristes grenouilles

Ce titre énigmatique qui fait jazzer nos synapses lorsqu'on lance le film prend tout son sens au moment où le rideau final tombe sous le poids de la mélancolie qui l'accable. Avec Les gens de la pluie, Francis Ford Coppola filme une tranche de vie instable que se partagent trois personnages cherchant leurs marques dans une société qui n'est plus faite pour eux. Qu'ils soient en déphasage avec la... Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

2
Avatar oso
7
oso ·

Critique de Les Gens de la pluie par Sybille Guerriero

Quelques années avant Le Parrain (1972), F.F. Coppola réalisa son quatrième long-métrage sur une femme au foyer qui lorsqu'elle découvre qu'elle est enceinte ressent le besoin de s'évader de sa vie et de son mariage. Ce film c'était Les gens de la pluie. Dès le premier plan, j'ai été charmée. Charmée par ce côté intimiste, par la couleur et le grain de la pellicule, par les dialogues,... Lire la critique de Les Gens de la pluie

Avatar Sybille Guerriero
7
Sybille Guerriero ·

Melting away

Coppola filme la déroute mentale et émotionnelle au plus près, son personnage principale, une Shirley Knight majestueusement déboussolée, est complexe et touchante. Lors de sa fuite — fuite de son mari, du carcan de sa vie, d'elle-même — elle croise un James Caan enfantin et handicapé, naïf mais aussi capricieux, quémandeur, et un... Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

Avatar Alice Perron
6
Alice Perron ·

Météo contraire

Les gens de la pluie est le premier film que Francis Ford Coppola a réalisé avec sa société de production American Zoetrope. Un choix en partie dicté par le caractère biographique du film. Le réalisateur américain s’est en effet inspiré de sa mère qui avait un temps quitté le foyer familial. Lire la Lire l'avis à propos de Les Gens de la pluie

Avatar In_Cine_Veritas
8
In_Cine_Veritas ·
  • 1
  • 2