👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les Lumières de la ville

City Lights

1931

11.5K

4.7K

893

8.2

Film de Charlie Chaplin · 1 h 27 min · 7 avril 1931 (France)

Genres : Muet, Romance, Comédie dramatique

Casting (acteurs principaux) :

Charlie Chaplin, Virginia Cherrill, Harry Myers, Al Ernest Garcia, Florence Lee, Hank Mann

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Un vagabond s’éprend d’une belle et jeune vendeuse de fleurs aveugle qui vit avec sa mère, couverte de dettes. Suite à un quiproquo, la fleuriste s’imagine le misérable, qui vient de lui acheter une fleur, en milliardaire...

Valtwovee

Valtwovee

Le génie à la moustache a encore frappé! Je mets 10 sans hésitation!

il y a 7 ans

4 j'aime

SirilVincent

La scène de boxe est anthologique. Vu ce soir au cinema, la salle était bondée...vive 2020 !

il y a 2 ans

2 j'aime

Firmin_Kachelhoffer

Comme quoi, l'alcool ça a du bon !

il y a 2 ans

2 j'aime

Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

Cécité of lights

En 1931, Chaplin a bien conscience de ce qu’il représente pour le cinéma, et la séquence d’ouverture des Lumières de la Ville en atteste : il est un monument. Il est donc logique qu’il rivalise avec...

Lire la critique

il y a 7 ans

Kroakkroqgar
5
Kroakkroqgar

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Kroakkroqgar

Il est indéniable que le son et la musique jouent des rôles importants dans les comédies modernes. Du coup, les premiers travaux de Charlie Chaplin sont assez déstabilisants pour un spectateur...

Lire la critique

il y a 8 ans

Miss_Moustache
10

Il y a un avant et un après City Lights…

Dire « ce film a changé ma vie », ça peut sembler banal, un brin exagéré…Mais dans mon cas, le premier visionnage de City Lights fut la cause première d’une véritable révolution. Celle-ci eu lieu il...

Lire la critique

il y a 7 ans

-IgoR-
10
-IgoR-

Big City Lights

Il est facile de réduire ce City Lights à sa bouleversante scène finale. Elle le vaut bien cependant tant elle se fait la synthèse de ce que le cinéma muet a de meilleur. L’absence de parole est...

Lire la critique

il y a 8 ans

Docteur_Jivago
9

L'amour rend aveugle

534 jours de tournage avec un record de 342 prises pour la scène où l'aveugle prend Charlot pour un homme riche, voilà ce que représente d'abord Les Lumières de la Ville, ce fut un très lourd...

Lire la critique

il y a 8 ans

Pierre-er
10
Pierre-er

Critique de par Pierre-er

Dans la vie il y a deux types de film Il y a tous d'abord les films et Les putain de bon dieu de sa mère de FILM City lights fais parti de la 2e catégorie .. Pourquoi ? Car Chaplin est un génie ...

Lire la critique

il y a 7 ans