Affiche Les Noces rouges

Critiques de Les Noces rouges

Film de (1973)

  • 1
  • 2

Critique de Les Noces rouges par Alligator

avril 2010: Une envie soudaine de retrouver la causticité de Claude Chabrol m'a poussé à mettre cette galette dans le lecteur. Alors je sais bien qu'on allait se colleter à nouveau à l'hypocrisie de la notabilité provinciale. Et finalement on ne se lasse pas de ce petit plaisir. En plus, la complicité entre Michel Piccoli, Stéphane Audran et Claude Piéplu participe de cette fielleuse folie... Lire la critique de Les Noces rouges

10 2
Avatar Alligator
6
Alligator ·

Désert sans solitude.

La prolifique carrière de Claude Chabrol, qui s’étend sur plus de cinquante ans, du Beau Serge à Bellamy, est loin de n’offrir que des pépites ; il y a une sorte d’état de grâce dans les deux années 69 et 70, avec La femme infidèle, Que la bête meure et Le boucher ; et des îlots qui surnagent ici et là, Violette Nozière (1978), L’enfer... Lire la critique de Les Noces rouges

7 2
Avatar Impétueux
4
Impétueux ·

De triste noces

Un très bon Chabrol qui montre parfaitement la frustration d'un homme et d'une femme mal mariés qui vont devenir des amants tellement passionnées l'un de l'autre qu'ils seront prêts à tuer leurs conjoints respectifs. On peut aussi apprécier dans Les noces rouges la vie politique d'une tranquille ville de province ; l'interprétation est comme dans tous les Chabrol de qualité notamment celle... Lire l'avis à propos de Les Noces rouges

4
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Critique de Les Noces rouges par FrankyFockers

Je ne l'avais pas revu depuis longtemps, c'est pour moi un immense film, et un des tout meilleurs Chabrol, dans mon top 5 du cinéaste. Le revoir n'a fait que confirmer tout cela. C'est énorme, dans tous les sens du terme. La bourgeoisie de province n'en a jamais pris autant pour son grade. Et la muse du cinéaste, Stéphane Audran, n'a jamais été aussi sexy, d'une rousseur flamboyante (avec... Lire l'avis à propos de Les Noces rouges

1
Avatar FrankyFockers
9
FrankyFockers ·

Critique de Les Noces rouges par denizor

Après la Femme infidèle et Juste avant la nuit, voici une nouvelle variation de Claude Chabrol sur le trio mari-femme-amant. Ici le titre, les Noces Rouges, laisse présager une fin meurtrière. Dans le film, c'est bien le cadre politique qui change les règles du jeu : ici le mari, député-maire gaulliste d'une petite ville de Province, accepte, ô surprise, que sa... Lire la critique de Les Noces rouges

3 3
Avatar denizor
7
denizor ·

Jusqu'à ce que la mort les sépare.

Un Chabrol pur jus, c'est à dire, comme très souvent, particulièrement féroce envers la bourgeoisie provinciale. Le réalisateur nous emmène au coeur de la Bourgogne des années 70 pour suivre une histoire d'adultère caustique entre un notable et la première dame du village. Et l'amourette presque adolescente entre les deux tourtereaux va vite virer à la passion brulante et vénéneuse. Si le... Lire la critique de Les Noces rouges

2
Avatar Sid_Nitrik
6
Sid_Nitrik ·

Crimes d'amour, cimes d'amour.

Le film commence par les retrouvailles de deux amants. L'homme laisse son épouse, frêle et malade, dans leur maison, parcourt quelques mètres dans la ville, où, en tant que notable connu, il salue les habitants qu'il croise. En s'engouffrant dans sa voiture, il sourit comme un enfant qui a un secret. Il met la radio ; ça y est : dans son auto qui démarre, il se sent bien protégé. Il s'agit de... Lire la critique de Les Noces rouges

2
Avatar GaryW
9
GaryW ·

Critique de Les Noces rouges par Ygor Parizel

Parfois on se demande ce qu'il passait par la tête de chabrol ? Les Noces rouges fait mine de faire du Bunuel (ou du Chabrol en fait) mais ne réussi en réalité qu'à faire du mauvais Mocky ou Rollin. L'intrigue ennuie rapidement, la mise en scène est franchement lamentable, on se croirait dans un feuilleton télé médiocre. Pourtant le casting est là, avec Piccoli, Audran et Piéplu mais cela... Lire l'avis à propos de Les Noces rouges

Avatar Ygor Parizel
3
Ygor Parizel ·

Retire ta cravate pour manger, tu vas faire des taches !

Le scénario est d'une banalité affligeante sauf qu'il est terminé de façon complètement saugrenue (non seulement la lettre de la fille ne tient pas debout, mais qu'elle suffise à la police pour relancer l'affaire dépasse l'entendement). La direction des acteurs est inexistante, Piccoli et Audran n'ont pas besoin d'être dirigés et se débouillent mais il faut voir l'ado ânonner son (mauvais)... Lire la critique de Les Noces rouges

Avatar estonius
3
estonius ·

Critique de Ryce753

Encore un beau film de Chabrol de cette période des seventies. Une histoire simple mais tellement bien racontée et construite. Comme toujours chez Chabrol, il y a une maitrise total de la mise en scène des différents acteurs, des ambiances mystérieuses, des couleurs "anciennes" renforçant la noirceur de ses scénarios. C'est d'ailleurs, je trouve, un cinéma très hitchcockien, mystérieux,... Lire la critique de Les Noces rouges

Avatar Ryce753
9
Ryce753 ·
  • 1
  • 2