"Des fils sur la prairie", ou l'ancêtre de nos mails...

Avis sur Les Pionniers de la Western Union

Avatar 270345
Critique publiée par le

C'est en effet le titre qu'avait choisi Goscinny pour le scénario de la BD de Morris (avec Lucky Luke et Jolly Jumper), montrant la création du télégraphe depuis Omaha vers les bleds du coin ! On n'arrête pas le progrès. Et je préfère nettement son récit à celui aux Carson et Grey de ce film !
Soirée Fritz Lang (involontaire ?) à la télé avec aussi "Big Heat" sur France 5 ce 11.02.2019. Qui s'en plaindrait ? Et quelle différence de style et de sujet entre les deux réalisations ! Bien que plus récent, le second était tourné, lui, en noir et blanc !
Bon soyons francs, ce film date de 1941 et il faut le regarder avec les yeux d'une Chimène qui aurait 78 balais de nos jours. C'est sûr, l'histoire ne peut rivaliser avec ce super-scénariste extraterrestre de Goscinny, mais la recette est quand même bonne à goûter ! On a même ajouté à la barbarie ambiante un cuistot plutôt gaffeur, et bienvenu pour réchauffer le spectateur ! Lequel gâte-sauce a été choisi parce qu'il ne cuit pas l'agneau avec ses poils, et tombe parfois dans sa marmite. Genre Averell Dalton pour les fans de Luke, (Quand est-ce qu'on mange ?) dont je suis de la première heure... Et pour une fois, c'est un "véritable" western avec des indiens, des vrais, et des faux imbibés de whisky ! Côté casting, c'est excellent et ça nous change des habituels John Wayne et autres inféodés du genre.
Au niveau des actrices, c'est pas la joie : on est loin de la parité dans le recrutement : il y en a juste une pour orner le pot de fleurs dans l'image..
Quant à la mise en scène, ça pue souvent le décor et Lang emploie trop de vieux trucs comme ce même squelette d'animal qui apparaît à trois reprises (pauvre bête !) dans les images pour constituer un avant-plan de cadrage Truc devenu désuet de nos jours... Un peu comme quand on montre la même image au début et à la fin pour constituer une boucle...Mais bon, même si ça sent la naphtaline, c'est enjoué, il y a de l'action et on ne s'ennuie pas : ce n'est pas déplaisant à regarder. Dommage, on reste un peu sur sa faim à la fin !
Arte le 11.02.2019- 12.02.2019-

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 165 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 270345 Les Pionniers de la Western Union