Bande-annonce
Affiche Les Sentiers de la gloire

Les Sentiers de la gloire

(1957)

Paths of Glory

12345678910
Quand ?
8.2
  1. 15
  2. 17
  3. 42
  4. 70
  5. 228
  6. 813
  7. 3268
  8. 6701
  9. 4532
  10. 1730
  • 17K
  • 1.6K
  • 11K

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée "la fourmilière". Au moment de l'attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés,...

Casting : acteurs principauxLes Sentiers de la gloire
Casting complet du film Les Sentiers de la gloire
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Sentiers de la gloire
VS
Avatar Sergent_Pepper
8
Tranchée, ceci est ton sort.

La force dénonciatrice des Sentiers de la gloire est telle qu’on pourrait être tenté d’oublier le cinéaste aux commandes. En effet, difficile de rester insensible face à cette charge contre le système militaire en temps de guerre qui valut au film d’être privé de diffusion pendant 18 ans en France. Afin de démontrer l’écart entre les décisionnaires et la chair à canon qu’ils dirigent, Kubrick crée un réseau fortement contrasté, (voire trop souligné) : d’un côté, les salons et les dorures...

125 11
Avatar Romain Dollain
4
Romain Dollain
Burlesque

Kubrick a voulu dénoncer dans ce film, je suis bien d'accord, mais une pointe de subtilité ne lui aurait pas arraché la gueule. Nombre de scènes inutiles, mal jouées, sans profondeur, sans intensité... Tout se déroule platement, sans émotions, tout est à la fois sous-joué et sur-joué. Voilà ce que je reproche à ce film, de la justesse, de la logique, de la substance et de la crédibilité dans l'attitude des acteurs... Sinon Kubrick garde "sa patte" pour les cadrages, plans, travelling, jeu... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

6 15
Critiques : avis d'internautes (137)
Les Sentiers de la gloire
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Meurs ou meurs, soldat!

Le film pose les bases, un général français se voit contraint de devoir prendre un point stratégique très bien tenu par les allemands faisant pression avec un régiment en sous-effectif, il est conscient de la folie de la manœuvre, mais bon, c'est pour la France et surtout pour la gloire! Naturellement, il prévient ses officiers et notamment le colonel Dax de la marche à suivre, Dax n'étant pas... Lire l'avis à propos de Les Sentiers de la gloire

5
Avatar Zifflock
9
Zifflock ·
Découverte
La Fureur de l'Étranger

Je la tiens pour de bon. L'oeuvre de Stanley Kubrick la plus touchante et humaine. Pour moi j'entends... L'oeuvre qui, quand on me citera le nom de son réalisateur, me reviendra à l'esprit avant toutes les autres. « Les Sentiers de la gloire » qu'elle s'appelle ! Sentez donc ce titre d'affiche brumeux qui réussit à lui seul à titiller mon appétit pour la première guerre mondiale. Ses... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

114 7
Avatar Eren
10
Eren ·
Lutte des classes et lutte des places

Dimanche au travail, dimanche sans visiteurs, dit donc dimanche de la critique. C’est Les Sentiers de la gloire qui passe cet après-midi au Scanner de Confucius, de manière désorganisée et rapide. Film sorti en 1957 (mais plus tard en France), réalisé par un des plus grands bonhommes du 7e art, Stanley Kubrick, qui réalise à cette occasion son premier grand film, et qui restera... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

120 17
Avatar Confucius
9
Confucius ·
Dénigrer l’armée française ! Crévindiou ! 18 ans de placard pour la peine.

Il y a des occasions à ne pas manquer. La projection des Sentiers de la gloire de Kubrick sur grand écran en fait partie. La guerre est un des thèmes récurrents chez le réalisateur qui mit en scène la guerre du Viêt Nam (Full Metal jacket), la guerre de Sept ans (Barry Lyndon) et des guerres imaginaires (Fear and Desire et Docteur... Lire l'avis à propos de Les Sentiers de la gloire

54 6
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·
Réquisitoire majeur, peine capitale

À peine perceptible dès les premiers instants, prenant place dans notre imaginaire avant même l'entame du récit, le trouble qui émane de ce simple bout de péloche libère ses effets puissants sur le long terme, modifiant lentement notre regard, fissurant avec éclat nos a priori à l'issue d'un final pour le moins mémorable. L'ampleur de son onde de choc est telle que les garants de la vertu et... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

47 15
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Toutes les critiques du film Les Sentiers de la gloire (137)
Bande-annonce Les Sentiers de la gloire