Affiche Les Sentiers de la gloire

Critiques de Les Sentiers de la gloire

Film de (1957)

La Fureur de l'Étranger

Je la tiens pour de bon. L'oeuvre de Stanley Kubrick la plus touchante et humaine. Pour moi j'entends... L'oeuvre qui, quand on me citera le nom de son réalisateur, me reviendra à l'esprit avant toutes les autres. « Les Sentiers de la gloire » qu'elle s'appelle ! Sentez donc ce titre d'affiche brumeux qui réussit à lui seul à titiller mon appétit pour la première guerre mondiale. Ses... Lire l'avis à propos de Les Sentiers de la gloire

102 6
Avatar Eren
10
Eren ·

Dénigrer l’armée française ! Crévindiou ! 18 ans de placard pour la peine.

Il y a des occasions à ne pas manquer. La projection des Sentiers de la gloire de Kubrick sur grand écran en fait partie. La guerre est un des thèmes récurrents chez le réalisateur qui mit en scène la guerre du Viêt Nam (Full Metal jacket), la guerre de Sept ans (Barry Lyndon) et des guerres imaginaires (Fear and Desire et Docteur... Lire l'avis à propos de Les Sentiers de la gloire

50 2
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·

Réquisitoire majeur, peine capitale

À peine perceptible dès les premiers instants, prenant place dans notre imaginaire avant même l'entame du récit, le trouble qui émane de ce simple bout de péloche libère ses effets puissants sur le long terme, modifiant lentement notre regard, fissurant avec éclat nos a priori à l'issue d'un final pour le moins mémorable. L'ampleur de son onde de choc est telle que les garants de la vertu et... Lire l'avis à propos de Les Sentiers de la gloire

45 15
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Lutte des classes et lutte des places

Dimanche au travail, dimanche sans visiteurs, dit donc dimanche de la critique. C’est Les Sentiers de la gloire qui passe cet après-midi au Scanner de Confucius, de manière désorganisée et rapide. Film sorti en 1957 (mais plus tard en France), réalisé par un des plus grands bonhommes du 7e art, Stanley Kubrick, qui réalise à cette occasion son premier grand film, et qui restera... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

117 17
Avatar Confucius
9
Confucius ·

Tranchée, ceci est ton sort.

La force dénonciatrice des Sentiers de la gloire est telle qu’on pourrait être tenté d’oublier le cinéaste aux commandes. En effet, difficile de rester insensible face à cette charge contre le système militaire en temps de guerre qui valut au film d’être privé de diffusion pendant 18 ans en France. Afin de démontrer l’écart entre les décisionnaires et la chair à canon qu’ils dirigent,... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

123 11
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Critique de Les Sentiers de la gloire par Truman-

Les sentiers de la gloire est le quatrième film de Stanley Kubrick mais c'est aussi son deuxième film abordant le sujet de la guerre ( Fear and desire étant le premier et aussi son premier long métrage ) . Il faut deja savoir une chose bien que Kubrick ait réalisé cinq films tournant directement ou non autour de la guerre et de l'armée ce n'est pas pour autant qu'il l'aime car chacun de ses... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

36 3
Avatar Truman-
8
Truman- ·

Boulevard de la honte

Contrairement à ce qu’on peut lire un peu partout, Les Sentiers de la gloire n’ont pas été censurés en France. C’est pire. Producteurs et censeurs ont choisi d’anticiper la censure et de ne pas sortir le film. Pendant dix-huit ans. Et c’est bien après la sortie du film en France que les cinéastes français (Boisset avec le Pantalon, Jeunet avec Un Long dimanche de fiançailles) oseront reprendre... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

60 17
Avatar pphf
8
pphf ·

" Because you're mine, I walk the line "

Kubrick nous plonge en 1916, dans les tranchées françaises. Filmé à coup de travelling arrières, avants et latéraux, nous sommes encerclés par les tirs de mitraillettes, les barbelés, et la boue. C'est l'un des films de guerre les mieux réussit. Nous sommes à la fois sur le front, et à l'arrière. Les contrastes sont totalement maitrisés. Les scènes de nuit sont réalistes. La fluidité des plans... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

39
Avatar Hey_Blondin
9
Hey_Blondin ·

Le prix de la gloire

Ou comment la décision inconsidérée et égoïste de deux hommes peut en envoyer des milliers d'autres vers une mort certaine, sans que les initiateurs ne soient inquiétés, et pire, persistent dans leur ignominie : le sujet sera sans doute encore d'actualité dans des centaines d'années, et en cela cette oeuvre ne prendra jamais une ride. Une critique magistrale de l'absurdité de la guerre et de ses... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

19
Avatar Psychedeclic
9
Psychedeclic ·

Le chant du cygne

Il m'aura fallu du temps avant de voir Les Sentiers de la gloire : en première étape, il m'aura surtout fallu me réconcilier avec l'ami Kubrick par le biais de son architectural Shining, que mon inexpérience d'adolescent avait trop longuement rejeté (le jeune de 15 ans que j'étais... Lire la critique de Les Sentiers de la gloire

6
Avatar FloBerne
8
FloBerne ·