Avis sur

Les Tuche 2 : Le Rêve américain par Black-Night

Avatar Black-Night
Critique publiée par le

Les Tuche 2 : Le Rêve Américain est un film pas mal. Surtout une comédie tout de même plaisante mais comme je pouvais l’attendre une suite moins bonne mais et c’est important de le dire loin d’être si mauvaise que cela. Si vous avez aimé le délire du premier vous pouvez foncer. Dans l’esprit j’aurais préféré ne pas avoir de suite, je trouvais que le premier se suffisait à lui-même, ce que je confirme mais je ne suis pas non plus super déçu car oui l’on passe un bon moment tout de même.
Déjà ce qui est bien c’est qu’il fait suite directe on reprend là où c’était arrêter le premier pour enchaîner et les fans sont ravis de retrouver tout de même la famille déjantée mais attachante que forme cette tribu Tuche.
L'arrivée des Tuche au pays de l'Oncle Sam est évidemment l'occasion d'une multitude de gags à base de décalage culturel. Les Tuche dans un camping-car XXL, Les Tuche devant des indiens, Les Tuche face à la chirurgie esthétique, les situations cocasses s'enchaînent et provoquent mine de rien assez souvent des esclaffades de rire grâce à des répliques bien senties. Le fossé culmine lors d'un repas entre la famille de coin-coin et celle de sa dulcinée des States. Ou quand l'Amérique conservatrice rencontre la France profonde. Par contre comme pour le précédent on n’évite pas les clichés.
Côté B.O c’est sympa.
Le réalisateur mais aussi acteur Olivier Baroux revient derrière la caméra comme pour le premier et signe donc ici son 8ème long métrage avec une bonne réalisation d’ensemble. Le casting s’éclate et nous avec alors pourquoi se priver avec Jean-Paul Rouve (hilarant mon préféré), Isabelle Nanty, Théo Fernandez, Sarah Stern, Pierre Lottin, Claire Nadeau, Maurice Barthélémy, Ken Samuels, Susan Almgren.
Si elle affiche quelques longueurs, cette suite s'avère tout de même imaginative et amusante laissant passer un bon moment. Même si c’est loin d’être le rêve, ça donnerais presque envie de manger (Des Frites, Des Frites, Des Frites) et de faire (un salsifis, selfie) avec la famille Tuche avec un T (comme t’es là^^).
Ma note : 6/10 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1221 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Black-Night Les Tuche 2 : Le Rêve américain