Un moment de la montée du franquisme

Avis sur Lettre à Franco

Avatar Jihel
Critique publiée par le

Deux destins qui se croisent et finissent par s'affronter, celui de Miguel de Unamuno, recteur de l'université de Salamanque, intellectuel respecté, esprit indépendant mais partisan de l'ordre, et celui de Francisco Franco, militaire de peu de charisme, qui finit par être désigné par la junte en 1936 comme chef d'Etat, au départ "jusqu'à la fin de la guerre", mais cela durera jusqu'en 1975.
C'est une période de l'histoire de l'Espagne que je connaissait mal et je crois savoir que l'Espagne l'a aussi un peu oubliée.
On assiste à la fois à la construction du franquisme au début des années 30 par une junte militaire voulant défaire la jeune république espagnole et à l'évolution, pas vraiment spontanée, des prises de position d'Unamuno, qui a cru un moment que Franco pouvait assurer l'ordre en Espagne devant les risques d'indépendance de la Catalogne et la menace du stalinisme.
Unamuno déchiré, prenant finalement conscience de ce que Franco représentait, bouleversé par la disparition de ses amis progressistes avec qui il aimait débattre, fera preuve d'un sursaut de courage devant la junte et Franco pour dénoncer publiquement la mise en place d'un système intolérant et brutal, proche des Nazis et des fascistes italiens. Il mourra peu après.
Un film nécessaire pour se repencher sur une période clef de l'Histoire de l'Europe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
3 apprécient

Autres actions de Jihel Lettre à Franco