Heureusement pas une hagiographie.

Avis sur Malcolm X

Avatar CeeSnipes
Critique publiée par le

Pour une icône afro-américaine très subversive, on aurait pu trouver moins partial que Spike Lee pour réaliser son biopic. Malheureusement, des pressions ont fait fuir pas mal d’autres réalisateurs un peu plus impartiaux.

Et pourtant, force est de constater que Spike Lee a su garder son très pénible activisme forcené afin de livrer un film plutôt neutre (enfin, toutes proportions gardées). Malheureusement, il ne faut pas forcément être impartial pour faire un bon film. Il faut aussi un talent factuel. Spike Lee l’a, sans aucun doute. Certaines séquences sont tout bonnement exceptionnelles, comme la séquence à La Mecque ou le montage alterné du dernier trajet de Malcolm X. Mais pour y arriver, il faut subir une première heure totalement hors sujet, qui aurait pu tenir en quinze minutes si ce n’était pour la mégalomanie de son réalisateur, qui s’écrit un rôle de voyou ami de Malcolm X. Le livre faisait un peu plus de 200 pages (et encore…), le film fait 3h20. Il y a donc comme un problème, sachant que ce que rajoute Spike Lee n’est absolument pas indispensable. Par exemple, cette scène de fin complètement à côté du sujet avec Nelson Mandela aurait pu être laissée de côté. C’est vraiment dommage, car si Denzel Washington est bon, Angela Bassett, Ernest Lee Thomas et Delroy Lindo sont excellents.

Malcolm X est, formellement, un bon film, une nouvelle réussite de Spike Lee. Cependant, avec ses nombreux partis pris scénaristiques (pas de Martin Luther King ni de Louis Farrakhan, qui avait menacé Spike Lee de mort s’il faisait mention de lui dans son film…), il passe parfois un peu à côté du sujet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 793 fois
6 apprécient

Autres actions de CeeSnipes Malcolm X