Mandy pas plus

Avis sur Mandy

Avatar drélium
Critique publiée par le

Difficile de détester Nicolas Cage toujours dans les coups fourrés lorsqu'il s'agit de gueuler ou de s'exciter frénétiquement. J'arrive même pas à le détester dans Ghost Rider, c'est dire. M'enfin, il m'en manque encore pas mal, notamment le pire élu : Le Chaos.

J'aime beaucoup Linus Roach. De Riddick à Vikings, il joue bien les barges sensés, il a vraiment une gueule et un ton qui n'appartient qu'à lui. Il sait rendre crédible le cabotinage.

J'adore Johan Johansson à la BO qui était un génie (RIP), et nous laisse une oeuvre prolifique et éclectique, de l'electro vintage barré et profonde aux orchestrations plus complexes, de la guitare électrique dark jusqu'au atmosphères éthérées, troublantes et uniques qu'il met parfaitement en oeuvre ici. La BO fait une grosse partie de l'ambiance du film.

Bon, par contre je vais avoir du mal à pleinement soutenir Pinos Comatos parce qu'il se pignole, soyons médisant. Je vais tenter son Beyond the black rainbow malgré tout parce qu'il met en image une atmosphère à la Richard Corben X Néo futur de la campagne de l'enfer violet avec du feu. Je suppute que Neon Demon a dû lui plaire parce qu'il essaie de faire un peu le même type d'image, en plus crade et dérangé, en plus frontal aussi. Vas-y, mets du rouge et du strombo... J'ai un faible pour Neon Demon malgré qu'il soit ch... trop creux, l'atmosphère est très symptomatique de l'époque. Cosmatos y met du sien et a du mérite sur l'image et le paysage doucement démoniaque, certes.

Sauf que Mandy n'est qu'un Revenge movie tout ce qu'il y a de plus basique et qu'il va mettre 2 heures à le pondre. 1 heure de contemplation mystique et 1 heure de revenge. Ok, pourquoi pas, je peux le prendre.

Sauf qu'il ne sait pas filmer la vengeance, il ne sait pas filmer la catharsis, l'impact, la montée en puissance. Chacun des démons de l'enfer qui a tué sa femme défile à la suite sans aucune quête de montée de quoi que ce soit. Ils se font juste dézinguer entre champ / contrechamps foireux et ni la rage toute personnelle de Nicolas, ni la décadence crade du quatuor de l'enfer, ni la folie du groupe de Jésus n'y changeront rien. L'envie de meurtre devrait monter en puissance sauf que c'est l'ennui qui monte et parfait le ridicule de l'ensemble.

C'est bien dommage avec tant d'efforts.

ps : la bande annonce en montre (fièrement) beaucoup trop aussi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 151 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de drélium Mandy