La morale n'est pas un sport de combat.

Avis sur Mank

Avatar Alexandre Rémond
Critique publiée par le

Equilibrisme maladroit d'un récit qui veut continuer une nouvelle vague de critique d'Hollywood tout en faisant l'éloge de l'un de ses scénaristes dominants de l'époque.
Pour nous faire accepter ce scénario oxymore. Il nous livre lui même ses ficelles; Aller chercher le pathos avec les figures de producteurs-financiers en machiavels chics à l'âme vulgaire. Et construire un anti-héros attachant qui ne peut vivre son pacte avec le diable qu'en le noyant dans l'alcool.
C'est peut être le comble d'un film de scénaristes qui nous emportait dans son époque dès les premiers plans grâce à sa photo magnifique et sa précision historique mais qui nous engourdit dans des dialogues lourds et une écriture manichéenne.
Voir Player et Shortcuts de De Palma qui a su faire des films moralistes en dépeignant le cynisme ambiant avec bien plus de férocité que ce pudibond Mank.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 32 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Rémond Mank