Critiques de Mank

Sergent_Pepper
8

Mankind or magic

Le projet ne trompait personne, et le carton initial posant le contexte de l’intrigue enfonce le clou : en évoquant les conditions exceptionnelles de création octroyées à Orson Welles en 1941 pour...

le 4 déc. 2020

144 j'aime

20

Ketchoup
5

Mank a gagné?

Le mérite du film, c'est de nous dire que Citizen Kane (1941) a été écrit en majeure partie par Herman Mankiewicz et non pas par Orson Welles. Ils reçurent ensemble l'Oscar du meilleur scénario...

le 5 déc. 2020

68 j'aime

41

Moizi
5

Demain je t'aurai oublié

Ma première déception chez Fincher, clairement à aucun moment je ne suis vraiment rentré dans le film, à aucun moment le film n'a inspiré autre chose chez moi qu'un ennui poli face à une œuvre qui...

le 5 déc. 2020

56 j'aime

3

Vincent-Ruozzi
7

Le singe joueur d'orgue de Barbarie

Plus de six ans sont passés depuis Gone Girl, dernier long-métrage en date de David Fincher. Loin d'avoir été inactif durant cette période en produisant et réalisant plusieurs épisodes de la série...

le 25 déc. 2020

54 j'aime

4

Plume231
6

Citizen Mank !

Il y a un côté de l'ensemble (et donc de Fincher !) que j'admire sans réserve ici : nous sortir un film sur le Hollywood des années 1920 aux années 1940, en noir et blanc, avec une belle palanquée de...

le 7 déc. 2020

42 j'aime

Cultural_Mind
8

De Fincher en Fincher, d'Hollywood à Hollywood

Hôtel Biltmore, 1942. L'Oscar du meilleur scénario est décerné à Herman Mankiewicz et Orson Welles pour Citizen Kane. En l'absence des deux intéressés, c'est le président de la RKO George Schaefer...

le 30 déc. 2020

33 j'aime

4

Behind_the_Mask
6

Une certaine idée du cinéma

Cher membre de Sens Critique. Sache que je t'envie, surtout après avoir vu Mank. Et je te déteste un peu aussi. Car en livrant day one un avis totalement arrêté ou sûr de lui, donnant dans la...

le 10 déc. 2020

31 j'aime

8

mymp
4

Qu'a fichu Fincher ?

La voilà donc, LA grande œuvre de David Fincher qui ferait office de film-somme, celle qui parle (forcément) de cinéma, qui égratigne le Hollywood des années 30 de manière méta et qui décortique le...

Par

le 9 déc. 2020

28 j'aime

EricDebarnot
8

Citizen Fincher

Que David Fincher soit l'un des très, très rares grands metteurs en scène - je veux dire dont on peut parier qu'il passera à la postérité - ayant émergé au cours des deux dernières décennies de...

le 11 déc. 2020

24 j'aime

2

Hurakan
4

Un film à mi-hauteur

Fincher fait toujours parler de ses films par leur forme méticuleusement travaillé et ses plans mis en scène au millimètre près. Il est indéniable que ce film intrigue de part sa filmographie. L'une...

le 4 déc. 2020

24 j'aime

2