Affiche Marie-Octobre

Critiques de Marie-Octobre

Film de (1959)

Résilience

L'occupation a dressé les français les uns contre les autres, comme dans une guerre civile. Les traumatismes engendrés par les haines, les trahisons, les vengeances, les justices sommaires auront marqué cette génération et laissé des traces sur les suivantes. Julien Duvivier nous présente un huis clos ou les survivants d'un réseau de résistance cherchent à identifier celui qui les a... Lire l'avis à propos de Marie-Octobre

18 24
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Voici le temps des assassins

Vaillance était le nom de code d’un groupe de résistant français lors de l’occupation. 15 ans après la fin de la guerre, ces anciens résistants se retrouvent chez Marie-Hélène Dumoulin, surnommée Marie-Octobre. Après le repas, les invités passent au salon, une immense pièce qu’ils ne quitteront pas jusqu’à la fin du film. Marie-Octobre annonce alors avoir découvert il y a peu que le groupe de... Lire la critique de Marie-Octobre

31 13
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Vincent_Ruozzi ·

Que les bonnes consciences lèvent le doigt !

Un salon cossu dont nous ne franchirons pas le seuil, une soirée rapportée gentiment en temps réel, un vilain traître caché parmi une poignée d'honorables citoyens, et surtout un aréopage d'acteurs prestigieux, à la diction parfaite, restituant avec éclat des dialogues parfaitement écrits... Marie-Octobre ressemble, à s'y méprendre, à du théâtre filmé, à un Cluedo grandeur nature, à... Lire la critique de Marie-Octobre

23 2
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Des Français qui n'ont pas eu affaire avec l'Occupant pendant l'Occupation ?

J'ai pris un tout petit peu d'avance sur Arte, qui va le rediffuser en hommage à la grande Danielle Darrieux, en deuxième partie de soirée Jeudi. (et je déteste les deuxièmes parties de soirée... ^^), en le revisionnant ce soir. Avant de passer à la critique en elle-même, on pourra aussi signaler, plus sérieusement, que j'approuve totalement ce choix d'Arte comme film, d'ailleurs, qui est une... Lire l'avis à propos de Marie-Octobre

21 18
Avatar Louve  de France
10
Louve de France ·

Et vint le jour de la vengeance....

Dernier grand film de Julien Duvivier et dernier grand film de star de Danielle Darrieux. Marie-Octobre c'est elle. Belle et impériale, elle tient tête à une distribution masculine à faire pâlir tous les nostalgiques du cinéma français des années 50: Serge Reggiani, Paul Meurisse, Bernard Blier, Lino Ventura, Paul Frankeur, Noël Roquevert, Paul Guers, Daniel Ivernel, Robert Dalban.... Lire la critique de Marie-Octobre

18 4
Avatar Guillaume Rouleau
9
Guillaume Rouleau ·

Huis clos : la mouche

Il y a certains jours où j’ai l’envie irrépressible de me plonger dans un bon vieux film français d’une époque où ça ressemblait encore à quelque chose, où les acteurs savaient jouer, les cinéastes filmer, les dialogues tomber juste et ou on avait encore l’impression que l’histoire était indispensable à l’œuvre. Alors, ça tombait bien parce que je me suis trouvé un Duvivier il y a... Lire l'avis à propos de Marie-Octobre

29 4
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

8 hommes et une femme en colère

Quand Duvivier flirte avec l'espace restreint d'un luxueux salon pour composer une chasse au salaud que n'aurait pas renié Agatha Christie, il ne fait pas les choses à moitié. Jugez plutôt. Pour mener son ballet mortuaire qui consiste en un jeu d'hommes de fort tempérament, anciens résistants bien décidés à démasquer le traître qui boit dans le même verre qu'eux, le cinéaste rassemble... Lire l'avis à propos de Marie-Octobre

15
Avatar oso
8
oso ·

Une Femme en Colère !

De prime abord, on constate, assez logiquement, une similitude entre Marie-Octobre et le film de Sidney Lumet : Douze Hommes en Colère. Le point commun entre ces deux films se trouve surtout dans l'idée de départ du scénario. En deux mots : quelques personnes se réunissent dans une pièce pour désigner le coupable d'un meurtre. Cette précision étant faite, on remarque vite que le lien entre... Lire l'avis à propos de Marie-Octobre

12 6
Avatar okilebo
9
okilebo ·

Sacrée soirée

Un huis clos sur fond de suspicions digne des meilleurs Agatha Christie et presque aussi interactif qu'une partie de Cluedo. 1959 c'était l'époque bénie des dialoguistes comme ceux de la nouvelle vague qui pouvaient rendre passionnant n'importe quel type de film. Y compris un huis clos statique comme celui-ci qui ne souffre à aucun moment de problèmes de rythme. Le format ou encore... Lire l'avis à propos de Marie-Octobre

14 5
Avatar archibal
8
archibal ·

Ne vous retournez pas !

Au delà de la magnifique trouvaille sonore du prénom/pseudonyme/titre du film et du huis-clos étouffant dans la grande demeure sévère de François Renaud-Picart (Paul Meurisse) où se retrouvent, quinze ans après leurs dernières rencontres, les Résistants d'un groupe disparate, au delà des dialogues étincelants d'Henri Jeanson et de la conjonction d'un groupe d'acteurs dont on serait bien en... Lire la critique de Marie-Octobre

11
Avatar Impétueux
8
Impétueux ·