"Un visage ordinaire"

Avis sur Memories of Murder

Avatar Virgile Botkovitz
Critique publiée par le

Ca y est, il est grand temps pour moi de me lancer dans la critique de Memories of Murder de Bong Joon-Ho. C'est un film que j'ai découvert il y a maintenant quelques années. Je l'ai visionné une nouvelle fois cette semaine et, wow, je prends toujours la même claque dans la gueule. Je pense que c'est pour ça qu'il pointe gentiment à la 1er place de mon top 10 avec L'été de Kikujiro de Kitano. Donc, l'avoir revu m'a poussé à rédiger une critique à son sujet, car il le mérite réellement.

Pour commencer, Memories of Murder nous plonge dans la campagne coréenne, à la fin des années 1980 où l'on suit le commissariat de police local. Le film s'ouvre sur la découverte d'un cadavre. La police mène son enquête tant bien que mal : on voit bien la difficulté de l'époque pour enquêter, aucune mesure n'est respectée et on sent les policiers dépassés par ces meurtres auxquels ils ne sont pas habitués. La police découvre plusieurs cadavres et elle se retrouve à faire appel à un policier de Séoul, plus compétant dans ce genre d'affaire, afin de retrouver l'assassin. L'ensemble du film traite de cette enquête palpitante.

Tout d'abord, il faut souligner que le film s'inspire de faits réels : 11 femmes ont été retrouvées violées puis assassinées dans un rayon de 2km en pleine campagne sud coréenne à Hwaseong. La production du film a travaillé plus d'un an en amont afin de récupérer des témoignages, s'informer sur le lieu afin de coller au maximum avec la réalité. Le film a également été tourné sur les lieux mêmes des événements. Le film dispose d'une base "historique" solide, ça permet selon moi une immersion réaliste et poignante.

J'ai également apprécié l'aspect des policiers "dépassés" par l'ampleur des évènements, on voit qu'ils ne savent pas comment réagir face à cette situation, déroutante, et nouvelle, pour ce petit commissariat de campagne. Je pense que c'est un élément important qui permet également une meilleure immersion. L'auteur des crimes est souvent perçu comme le premier tueur en série de la Corée du Sud, il est donc normal de voir les enquêteurs complètement dépassé par cette situation inédite et je trouve que cet aspect saute aux yeux dans Memories of Murder.

Bien que selon moi le film est un poil long à se mettre en route, une fois l'intrigue lancée, la tension est permanente. J'ai, pour ma part, réussi à totalement entrer dans le film et à vivre les péripéties comme si j'enquêtais moi même sur l'affaire avec les deux protagonistes. La bande son accompagne à merveille l'ensemble du film.

En bref c'est un réel coup de coeur pour moi même après plusieurs visionnages j'ai l'impression de le découvrir pour la première fois et avec ce même sentiment de prendre une réelle claque.

La fin reste toujours aussi frustrante, mais elle est totalement logique, compte tenu de la réalité des faits (l'identité du tueur est à l'heure actuelle toujours inconnue). Tout le long du film j'ai l'impression de faire partie de l'enquête et je partage la même rage, la même frustration que les policiers, face à cet échec et ce manque de réponse et c'est pour cela que je trouve que ce film est une réussite. Le dernier plan montre bien que tout au long de sa vie Park Doo Man a été hanté par cette affaire et ce manque de réponse...

C'est un Thriller d'exception à ne rater sous aucun prétexte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 326 fois
1 apprécie

Virgile Botkovitz a ajouté ce film à 2 listes Memories of Murder

Autres actions de Virgile Botkovitz Memories of Murder