Bande-annonce
Affiche Menteur, menteur

Menteur, menteur

(1997)

Liar Liar

12345678910
Quand ?
5.8
  1. 104
  2. 261
  3. 548
  4. 1178
  5. 2666
  6. 4260
  7. 3261
  8. 1235
  9. 289
  10. 126
  • 14K
  • 224
  • 969

Un jeune ténor du barreau gagne toutes les causes qu'il défend en mentant comme un arracheur de dents et en usant d'une mauvaise foi abyssale. Mais il est allé jusqu'à décevoir son propre fils qui, écoeuré, conçoit le souhait qu'il soit incapable de mentir pendant vingt-quatre heures. Ce qui va...

Casting : acteurs principauxMenteur, menteur

Casting complet du film Menteur, menteur
Match des critiques
les meilleurs avis
Menteur, menteur
VS
Avocats vinaigrette

Hein ? Oui, le gus est avocat, donc je pense à l'avocat, et je fais mon titre avec. A un moment donné, on ne cherche plus midi à quatorze heures. Et je suis dans une démarche limguelesque où j'aimerais qu'on me lise pour mes idées plus que pour la devanture. D'ailleurs je vous supprime tous, j'aime bien débattre seul, au moins j'ai toujours raison à la fin. Vous vous dites sûrement, ça y est, le mec fait son Durendal, il aime les films que l'on devrait détester sur SensCritique et...

9 11
Carey ment, mais chiant, jamais content...

Enorme bousasse à fuir d'urgence, cette "comédie" familiale nous présente le néfaste Jim Carrey en avocat menteur forcé de dire la vérité pour une journée après un voeu de son débile de fils. Par parenthèse, il est immonde le gamin, et c'est quoi cette coupe de cheveux dégueulasse ? Le pire c'est que je sais que je l'ai déjà vu ailleurs le morpion, un de ces apprentis cafards qu'on a du supporter plusieurs années de suite pour je ne sais quelle obscure raison... Bref... Tout ce que vous... Lire la critique de Menteur, menteur

42 25

PostsMenteur, menteur

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (50)
Menteur, menteur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
It's blue. It's blue! The goddamn pen is blue!

Ce film est une véritable bouffée d’oxygène. Comédie typique des années 90 par bien des aspects, cela n’empêche pas qu’on y a passe un moment très agréable. Le contexte judiciaire et l’intrigue qui en découle ne sont que secondaire (et la résolution en sera d’ailleurs presque baclée, bien que jouisive), mais sont au final essentiels pour le fil rouge : le mensonge. L’idée de prendre un avocat... Lire la critique de Menteur, menteur

1
Avatar vive_le_ciné
7
vive_le_ciné ·
Découverte
Menteur au Carrey

Les + : - Jim Carrey représente encore une fois tout l'interêt du film. Il utilise des muscles dans son visage qui n'existent pas. Je ne me lasserai jamais de son talent... - Une bande originale signée par un Newton Howard en grande forme! - Le bêtisier final m'a fait monter la note d'un point. Et pourtant c'est nul les bêtisiers! - Des scènes cocasses Les - : - Où est-ce qu'ils m'ont... Lire l'avis à propos de Menteur, menteur

21 6
Avatar Taguzu
5
Taguzu ·
Un film carré

Hum... ça sent bon la comédie américaine typique, avec sa happy-end, son ton léger etc etc Ça l'est. Mais mettre Jim Carrey dans un film comique c'est toujours une bonne idée car même si le dialoguiste ne sait pas écrire de bons dialogues, on s'en fout, Jim nous intercale deux trois grimaces, deux trois déformations de visage, deux trois gags gestuelles et c'est dans la poche. Si le dialogue... Lire la critique de Menteur, menteur

6
Avatar Ordos
6
Ordos ·
Make a Wish.

Alors roi du box-office américain grâce à ses comédies grimaçantes, Jim Carrey avait tenté en 1996 de s'éloigner quelque peu de son registre habituel (tout en restant quand même un peu dedans), en rejoignant le très grinçant The Cable Guy réalisé par son pote Ben Stiller. Une composition incroyable et constamment sur le fil, à la fois drôle,... Lire la critique de Menteur, menteur

11 8
Avatar Gand-Alf
4
Gand-Alf ·
Mongolerie en folie illuminée par Carrey

Dans Menteur menteur, Jim Carrey est un avocat sans scrupules gagnant sa vie grâce à sa mauvaise foi. Celle-ci affecte l’ensemble de son entourage, aussi son fils fait le vœu que son père ne puisse dire que la vérité pendant 24 heures. Le vœu se réalise, Fletcher Reede ne peut plus mentir et pire, il exprime tout ce qu’il pense sans filtre, même lorsque ce n’est pas nécessaire : c’est... Lire la critique de Menteur, menteur

3
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·
Toutes les critiques du film Menteur, menteur (50)
Bande-annonce
Menteur, menteur
Vous pourriez également aimer...