Entre la chronique familiale et le road movie, j'ai été totalement sous le charme de cette comédie dramatique pleine de chaleur sans que Lim Dae Hyung ne tire vers le mélodrame comme les coréens en raffolent. Signe qui ne trompe pas le film fait à peine 1h40 !
Le style est plutôt dépouillé, avec peu de dialogues, beaucoup d'ellipses intelligentes, le tout filmé dans une joli noir et blanc et portée par une musique bluesy à la guitare qui ne pouvait que me conquérir. Avec cette simplicité humaniste et cette tonalité musicale, j'avoue avoir pensé à un croisement entre Vivre de Kurosawa et le chanteur/musicien Mississippi John Hurt.
C'est écrit avec chaleur sans pathos, tout en réussissant à rendre vivant le moindre second rôle avec 3 fois rien (une habituée de la piscine, le patron d'un petit bar, la belle-soeur etc...). C'est cependant évidement la relation entre le père et le fils qui demeure au cœur du film et donne quelques moments drôle et touchant, voire même très émouvant comme lorsque le rejeton fond devant le premier montage du film ou quand le père se cache dans la voiture alors qu'ils vont rendent visite à son amour de jeunesse.


L'une des très bonne surprise est aussi ce fameux court-métrage qui conclut le film qui est à la fois un hommage sincère à Chaplin tout en possédant assez de caractère et de personnalité pour ne pas tomber dans le décalque facile. Et si ce petit film regorge de très belles idées poétiques, sa réalisation demeure toujours à la hauteur de son équipe de tournage. Et la double conclusion (celle du film et du film dans le film) est belle à pleurer. Ce que j'ai fait d'ailleurs.


Alors oui, il y a quelques petites maladresses, quelques baisses du rythme et des acteurs moins "professionnels" que d'autres (le père est heureusement impeccable) mais c'est bien peu de chose face à la sobriété du traitement et surtout face à sa tendresse et sa délicatesse.

anthonyplu
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 19 novembre 2017

Merry Christmas Mr. Mo
Khidarion
8

Critique de Merry Christmas Mr. Mo par Khidarion

Mr Mo, coiffeur-barbier taciturne, mène invariablement la même routine de vie depuis la mort de sa femme : boulot, piscine, diner au restau, dodo. Quand il apprend qu'il a un cancer, il demande à son...

il y a 5 ans

3 j'aime

Merry Christmas Mr. Mo
Fosca
6

And a happy new year !

Merry Christmas Mr. Mo, en plus d'être probablement une référence à Furyo est un drame mettant en scène un minuscule et quelconque barbier pour qui l'existence n'a que peu de saveur. On lui apprend...

il y a 5 ans

1 j'aime

Merry Christmas Mr. Mo
Zarbondu74
7

Critique de Merry Christmas Mr. Mo par Zarbondu74

Côté histoire, on va passer du quotidien de monsieur Mo à un road-movie pour faire un film, c'est simple mais efface, avec une relation père-fils qui offert de belle scène touchant mais qui reste...

il y a 2 ans

1 j'aime

A Taxi Driver
anthonyplu
7

Maybe you can drive my car

L'ancien assistant de Kim ki-duk revient derrière la caméra après 6 ans d'absence. Il porte à l'écran une histoire vraie, elle-même plongée au cœur d'une page sombre de l'histoire sud-coréenne soit...

il y a 5 ans

16 j'aime

1

The Crossing Part 2
anthonyplu
6

Comment créer une voie d'eau en voulant éviter l'accident

Grosse panique à bord après l'échec cuisant du premier épisode. Pour essayer de ramener le public dans les salles pour ce second opus, le film a été fortement remanié : reshoot et remontage en...

il y a 5 ans

9 j'aime

Absences répétées
anthonyplu
9

Absences remarquées

N'ayons pas peur des mots : voilà un chef d'oeuvre déchirant. C'est une sorte de cousin Au Feu follet de Louis Malle avec cette solitude existentielle et son personnage dans une fuite en avant vers...

il y a 8 ans

9 j'aime

2