Affiche Meshes of the Afternoon

Critiques de Meshes of the Afternoon

Court-métrage de et (1943)

Songes d’une après-midi d’adversité

Encore un film difficile de Maya Deren, vu quelques jours après At land de la même cinéaste, mais sorti un an avant lui, en 1943. A l’origine, le film était complètement silencieux ; en 1959, son mari d’alors a ajouté une musique qui accroît fortement le côté fascinant de ce court métrage. Je vous conseille de voir cette version. Mais je dois dire qu’au sortir du premier visionnage, sans... Lire l'avis à propos de Meshes of the Afternoon

29 2
Avatar socrate
6
socrate ·

1000 films en 1

c'est un résumé trop court pour qualifier MESHES... qui m'a fait l'effet d'une douce bombe à fragmentation dans la rétine, lorsque je l'ai vu pour la première fois. et c'est tremblotant que tape ces mots et je vais devoir me relire après avoir démarré l'idée saugrenu de faire une critique à ce diamant noir (et blanc) en fait c'est un peu comme de parler de Guernica ou de "2001 l'odyssée de... Lire l'avis à propos de Meshes of the Afternoon

41 4
Avatar Tonton-Rapido
10
Tonton-Rapido ·

Critique de Meshes of the Afternoon par Alligator

Très intéressante initiative expérimentale de la belle Maya Deren qui propose là une sorte de ballets d'images en mouvement perpétuel (je n'ai pas souvenir d'un seul plan fixe). Difficile de ne pas évoquer une sorte de chorégraphie même si on n'a pas affaire à de la danse proprement dit. Mais tous les sujets sont en mouvements, que ce soit les personnages, les objets ou la caméra elle même.... Lire la critique de Meshes of the Afternoon

6 1
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Critique de Meshes of the Afternoon par Skeep Surname

Encore un film expérimental incompréhensible sans une grille de lecture, ça joue du symbole et de la métaphore sans savoir faire ressentir, je fais une réaction allergique à ce genre d'oeuvre... dézolai Lire la critique de Meshes of the Afternoon

3 1
Avatar Skeep Surname
3
Skeep Surname ·

Critique de Meshes of the Afternoon par hpjvswzm5

Un peu déçu, forcément, vu la réputation de Deren, je pensais que ça me parlerait plus qu'Un chien andalou, mais finalement je pense que je préfère le film de Bunuel. Plus fou, plus sexuel... Ça reste à voir, parce que c'est beau, et intéressant, mais je me suis un peu lassé de ce spectacle au bout d'un moment, alors que j'ai pas souvenir de m'être ennuyé devant d'autres films... Lire la critique de Meshes of the Afternoon

Avatar hpjvswzm5
7
hpjvswzm5 ·

Chaos reigns.

Film expérimental dans la lignée d’Un chien andalou et Le sang d’un poète. 14 minutes muettes, tout en boucle, apparitions/disparitions mystérieuses et délires compulsifs qui appellent autant le Répulsion de Polanski que l’univers lynchien. Les correspondances sont telles qu’il est impossible que Lynch n’ait pas vu ce film ovni, au moins pour ces objets/récurrences que sont la clé, la fleur,... Lire l'avis à propos de Meshes of the Afternoon

Avatar JanosValuska
6
JanosValuska ·