Il é tro bo

Avis sur Metropolis

Avatar Asimon
Critique publiée par le

Toute mon appréciation de ce film tient dans une phrase de Buñuel :

Metropolis est d'après lui « le plus merveilleux livre d'images qui puisse se composer ». (Ce à quoi j'ajoute quand même : « ... en 1927 ».)

Pour l'époque, Metropolis est une révolution esthétique, avec ses célèbres plans grandiloquents de l'immense ville, brassant expressionnisme allemand, futurisme russe et gothique. Et contrairement à des escroqueries telles qu'Avatar, il a réellement amené du nouveau en terme d'effets-spéciaux. Arrosez ça de la bande-originale qui vous siéra le plus parmi les nombreuses qui ont été composées - vous me mettrez un petit Giorgio Moroder de 84, S.V.P. - et tout ça devient très, très jouli.

Malheureusement (pour moi), je ne m'enthousiasme pratiquement jamais pour la beauté plastique d'un film, ce n'est pas trop ce qui m'intéresse dans le cinéma. Et outre cette (grosse) qualité, Metropolis n'a rien à apporter.

Niveau scénario, entre le thème de l'élu qui sauve le peuple, la figure du vilain savant déglingo et la dualité con-con - dopplegänger et compagnie -, pas tellement pertinents voire simplistes, déjà vus avant et revus depuis lors dans la plupart des blockbusters de science-fiction dont Metropolis est le précurseur à l'héritage épuisé, sans compter la faiblesse même de cette histoire fouillis et bourrée de failles scénaristiques, on a un peu de mal à trouver quelque chose de transcendant là-dedans. Rien à voir avec son génial contemporain M le Maudit, qui n'a par contre pas vieilli du tout.

Niveau acteurs, c'est un peu ridicule. Ça c'est le jeu du film-muet, on peut rien y faire, c'est un autre temps. Les mimiques outrancières sont pas possibles - avec pour ne rien arranger l'accélération de l'image, ça ne pardonne pas - et à part en étant complètement déphasé de son époque, j'ai peine à croire qu'on puisse considérer la danse catastrophique de l'androïde comme un monument de grâce corporelle.

Je suis d'accord avec Luis. Metropolis est beau, terriblement beau, mais c'est à peu près tout. Ah non, y a aussi la Faucheuse qui joue de la flûte. Ça c'était cool, j'ai bien aimé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3301 fois
45 apprécient · 38 n'apprécient pas

Asimon a ajouté ce film à 1 liste Metropolis

Autres actions de Asimon Metropolis