Advertisement
Affiche Mon nom est Personne

Critiques de Mon nom est Personne

Film de (1973)

Personne est parfait

Un Pistolero arrive à son crépuscule et croise l’ange gardien qui va le guider de l’autre côté. Henry Fonda pour faire le lien entre John Ford et Sergio Leone, comme pour opposer le western «classique» à Terence Hill et son nouveau western, parodique, sentant bon le ragoût de fayot, poisseux comme la poêle que tu nettoies à la langue. Huit mois d’écriture, une trentaine de réalisateurs... Lire la critique de Mon nom est Personne

77 18
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

Mr Nobody...

Les plus grands classiques du western ne sont pas forcément signés Sergio Leone, quand bien même la musique serait d’Ennio Morricone. Il y a une vie après Leone et Mon Nom Est Personne démontre qu’on peut faire aussi bien que le maître, réaliser un chef-d’œuvre légendaire en s’inspirant mais sans plagier. Il reste que l’idée du film est tout de même signée par le grand patron, cela n’empêche pas... Lire l'avis à propos de Mon nom est Personne

49 6
Avatar Jambalaya
10
Jambalaya ·

Jack Beauregard était quelqu'un de bien, Personne ne me démentira !

À l'unanimité, je pense qu'on peut considérer que Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone est le western-spaghetti le plus abouti dans sa catégorie. Objectivement, ses qualités sont indéniables et c'est sans aucune hésitation que je me joins aux nombreux avis positifs concernant ce film. Pourtant, personnellement, mon western italien préféré restera toujours Mon Nom est Personne. Cela... Lire l'avis à propos de Mon nom est Personne

16 11
Avatar okilebo
9
okilebo ·

Critique de Mon nom est Personne par DrunkenBastard

Contrairement à ce que j'ai pu lire ici et là, Mon nom est personne n'est pas du tout dénué de subtilité. Le contraste fulgurant entre l'imagerie impitoyable du far west et la pitrerie du héros fait montre d'une ironie assez géniale en soi. D'ailleurs c'est ce héros qui met du relief sur le caractère pathétique de ses belligérants, c'est lui qui déjoue les attitudes patibulaires qu'ils... Lire la critique de Mon nom est Personne

55 4
Avatar DrunkenBastard
7
DrunkenBastard ·

Mais dis-moi qui es-tu ? - Moi ? Personne. - Alors deviens d'abord quelqu'un et après on ira ensembl

Mon nom est personne a une caractéristique presque unique : essayer de, et réussir à, réunir deux genres apparemment incompatibles (du moins, de manière intéressante) : le western et la comédie. Jouant sur les deux registres avec un talent inégalé à ce jour (c'est en tout cas mon opinion), il a pris ce qu'il y avait de meilleur dans les deux mondes pour en offrir une synthèse inspirée et géniale.... Lire l'avis à propos de Mon nom est Personne

31 4
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·

... et pourtant je suis Quelqu'Un.

Fui Fui, Fui Fui, Fui Fui Fui Fui Fui, Fui Fui Fui, Fui Fui Fui Fui Fui Fui Fui, Fui Fui Fui, Fui Fui Fui Fui Fui Fui, Fui Fui, Fui Fui Fui, Fui Fui Fui, Fui Fui Fui... [SIFFLEMENTS] Mais quel coup de coeur que ce film ! Attention, il ne faut pas voir Mon Nom Est Personne avec un esprit fermé, donc pas de premier degré ici ! Sous couvert d'une comédie enfantine se dissimule un film... Lire la critique de Mon nom est Personne

65 15
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·

La retraite du Héros

Perte d’un petit point mais non négligeable pour l’immense « Mon Nom est Personne », qui passe de 10/10 à 9/10. Ceci étant du à un rythme très inégal et des longueurs inutiles. L’une des meilleures scènes étant la première, celle réalisée par Leone, je n’ai pas à aller chercher bien loin pour comprendre où le bât blesse. Le tandem Fonda-Hill est excellent car ovniesque. L’histoire de ce héros... Lire la critique de Mon nom est Personne

22 6
Avatar Before-Sunrise
9
Before-Sunrise ·

Pour qui sonne le glas? Pour le western spaghetti

Certains n'y verront qu'un énième western spaghetti parodique propre à l'époque (ce n'est plus l'heure des westerns sérieux et dramatiques voire pompeux), dans le style des Trinita et consort, certes un peu mieux réalisé que les autres. Et aux vues de certaines scènes (celle des baffes par exemple), je ne peux pas leur donner tort. Et puis, quand on prend Terrence Hill comme rôle principal, on... Lire la critique de Mon nom est Personne

34 10
Avatar Kowalski
10
Kowalski ·

“it seems we were all a bunch of romantic fools.” (pas taper)

Bon, c’est triste à dire au vu de l’accueil généralement réservé à ce film, mais je me sens un peu exclu de l’enthousiasme collectif. Loin de moi l’idée de dénier ses nombreuses qualités. C’est un film de cinéphile, qui exige qu’on maîtrise la grammaire de Leone et de Peckinpah pour le plaisir des références, qu’elles soient auto parodiques (comme le fait Morricone avec sa partition) ou en... Lire l'avis à propos de Mon nom est Personne

36 6
Avatar Sergent Pepper
5
Sergent Pepper ·

Qui ?

A quel moment le western spaghetti est devenu ringard ? On peut dire que le genre s'est éteint en 1978, cependant il y a eu 2 phases : la partie serious business qui a commencé avec Duel au Texas jusqu'à On m'appelle Providence et la partie qui a commencé avec la saga des Trinita et s'est fini avec China 9, Liberty 37. Néanmoins, il y avait le film de la... Lire la critique de Mon nom est Personne

4 3
Avatar Real Cosmic M
8
Real Cosmic M ·