Affiche Mon roi

Critiques de Mon roi

Film de (2015)

« Mon roi mon roi, dis-moi qui est la plus belle… »

Le dernier film de Maïwenn a incontestablement des allures de conte de fées. On y suit les déboires d’une Cendrillon 2.0 : d’abord naïve, bientôt comblée, et presqu’aussitôt tourmentée. Son prince charmant, Tony le repère immédiatement. Mieux : elle le re-trouve, au cours d’une scène qui constitue à la fois le premier vrai temps fort du film et l’étincelle... Lire l'avis à propos de Mon roi

14 2
Avatar de_cosa
9
de_cosa ·

Maïwenn sacralise la détresse d'une "femme normale". Viscéral et exquisément dévorateur

Maïwenn est un peu ma reine depuis qu’elle m’a séduite avec « Le bal des actrices ». Je suis sensible à son univers singulier, ses délires d’artiste incomprise, son air lunaire et parfois à côté de la plaque, sa trompeuse fragilité … En somme, à tout ce qui la rend si unique en son genre. Agaçante, parfois. Ce 17 mai à Cannes, elle était toute mon obsession. Mon objet du désir. C’est... Lire la critique de Mon roi

22 7
Avatar babymad91
5
babymad91 ·

Spiderman

La dernière fois que j'ai vu Maïwenn, elle avait très mauvaise mine, le teint d'un bleu inquiétant dans "le 5ème élément". Elle ne doit pas aller beaucoup mieux car elle a choisi de nous dresser le portrait d'un pervers narcissique. Aurait-elle eu une mauvaise expérience? Si je devais parier, je mettrais bien un petit billet sur celui qui voudrait te faire niquer ta mère ... Georgio... Lire l'avis à propos de Mon roi

8 1
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Il y a des films comme ça ...

Il y a des films comme ça... Des films qui nous parlent, des films qui nous prennent aux tripes, des films qui nous font rire, pleurer, perdre tout espoir et puis le retrouver. C'est toujours difficile d'expliquer pourquoi on a aimé un film à ce point. L'importance qu'il peut avoir en si peu de temps. Qu'est-ce qui peut justifier un 10 ? Certainement pas la perfection. Ce film... Lire la critique de Mon roi

10 3
Avatar August_W_Booth
10
August_W_Booth ·

Le Roi sommeille

Le Roi sommeille, mais il ne dort jamais vraiment. Il se bat pour la garder près de lui, toujours et contre tout le monde, même contre lui-même. Maïwenn montre le quotidien de deux cœurs, barbouillés par la vie, rongés par les larmes, les cris, le silence. C'est son emprise sur elle, c'est son emprise sur lui. Avant toute chose, je pense que les critiques qui font... Lire l'avis à propos de Mon roi

23 3
Avatar EvyNadler
7
EvyNadler ·

Critique de Mon roi par ffred

Depuis son premier film (Pardonnez-moi, 2006), il est de bon ton de casser du sucre sur le dos de Maïwenn (ou comme, par exemple, Marion Cotillard depuis son Oscar). Je n'ai jamais trop compris pourquoi. Elle a un style bien personnel. On aime ou on aime pas et je conçois que cela peut agacer. Personnellement, tous ses films m'ont touché. Celui-là sans doute plus que les autres. Les deux... Lire la critique de Mon roi

8
Avatar ffred
10
ffred ·

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point »

C’est l’histoire d’une passion destructrice entre un homme et une femme. Lui est charmeur, menteur et amoureux. Elle est charmée, trompée et amoureuse. Après Polisse en 2011, Maïwenn nous plonge dans la vie d’un couple amoureux qui se fait du mal. Pour faire simple, Mon Roi est l’adaptation cinématographique de la célèbre phrase de Blaise Pascal : «... Lire la critique de Mon roi

8
Avatar Louis Bouteiller
8
Louis Bouteiller ·

Eclat de crise

« Mon roi » pourrait se comparer à la découverte du plus sublime des diamants, mais dont la taille mal dégrossie entraîne des pertes de brillance, laissant ça et là, toutefois suffisamment d’éclat de vie pour l’apprécier quand même. De la vie, il y en a dans ce film passionnel. A commencer par les deux interprètes, Emmanuelle Bercot ultra crédible jusqu’à l’excès. Vincent Cassel, lui... Lire la critique de Mon roi

9 2
Avatar Fritz Langueur
7
Fritz Langueur ·

Critique de Mon roi par Charles Dubois

Détester un personnage donne difficilement envie d'apprécier le film. C'est un constat. Il s'agit donc de surmonter ce sentiment pour un personnage et de le relativiser en se rendant compte que si le film nous fait aimer ou haïr ses protagonistes, c'est qu'il n'est pas totalement raté. Et qu'il est même efficace. En tous cas ici, c'est sûr je déteste le personnage. Or mon problème c'est que,... Lire la critique de Mon roi

6
Avatar Charles Dubois
4
Charles Dubois ·

L’Amour est mort, vive l’Humiliation !

Le Cinéma français tue l’Amour ! Après en avoir fait un art – des obsessions rohmériennes aux mélodies d’Honoré –, il le dépèce sans vergogne de sa dramaturgie et de sa naïveté poétique pour n’en faire qu’une étiquette commerciale. L’Amour n’est plus qu’un accessoire qu’on confine à sa transcription pornographique (Love de Gaspard Noé, 2015) ou à son délitement mélodramatique... Lire l'avis à propos de Mon roi

32 6
Avatar LeCinemaDuSpectateur
3
LeCinemaDuSpectateur ·