Biopic cruel de l'amour

Avis sur Monsieur & Madame Adelman

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

C'est qui, Nicolas Bedos ? Un trublion, visiblement, bobo de gauche exaspérant ou et/ou bouffon de la démocratie. En 2013, un sondage le faisait apparaître à la quatorzième place "des personnalités les plus détestées des français." Un an plus tard, il se plaçait à la 5ème position des hommes qui "font fantasmer les françaises" (merci wiki). L'un n'empêche pas l'autre pour ce diviseur d'opinion qui n'a de toute manière pas vocation à devenir consensuel. Et voici que maintenant, il prétend être cinéaste avec Monsieur & Madame Adelman, comme si une carrière de saltimbanque ne pouvait être complète sans un détour par les salles obscures (Coluche, aussi, en son temps, a commis un long-métrage). Si son film est loin d'être insignifiant du point de vue de la mise en scène, il est évidemment surtout jugé à l'aune de son scénario et de ses répliques. Là, franchement, on ne l'attendait pas aussi ambitieux dans cette longue chronique d'un couple, à travers les âges, comme une sorte de biopic cruel de l'amour. On attendait Bedos au carrefour de la provocation et il ne se dérobe pas, s'amusant d'un catalogue de clichés (la bourgeoisie réac, la célébrité et ses groupies, le vertige de la page blanche, etc) qu'il tord dans tous les sens avec un certain bonheur même si tout n'est pas d'un même niveau. Ce qui est plus surprenant est la visite incongrue à la comédie romantique un tant soit peu déglinguée qui mêle des bouts de tendresse à une certaine cruauté parfois trop destinée à susciter un doux effroi. Le film se balade sur toute la gamme des sentiments sans mièvrerie et avec un aplomb qui ressemble sans doute souvent à une morgue narcissique mais pour une fois qu'un film français se permet des dérapages dans des zones qu'elle laisse la plupart du temps au cinéma transalpin, on ne va pas s'en plaindre. D'une certaine façon, ce scénario écrit à 4 mains par Bedos et sa compagne a l'élégance de se parer de vertus féministes. Jusque dans l'interprétation où Bedos permet sciemment à Dora Tillier de briller, en laissant éclater un talent lumineux. Monsieur & Madame Adelman est un film d'amour, jusqu'au bout, ce n'est pas un leurre !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4757 fois
34 apprécient · 3 n'apprécient pas

6nezfil a ajouté ce film à 2 listes Monsieur & Madame Adelman

Autres actions de 6nezfil Monsieur & Madame Adelman