Un après-midi Nutella-Grenadine-Mulan.

Avis sur Mulan

Avatar clairemouais
Critique publiée par le

Le cocktail parfait pour un voyage dans votre plus tendre enfance, 84 minutes pendant lesquelles j'ai eu 8 ans, de nouveau.

Voilà, je vois qu'un de mes éclaireurs ajoute Mulan à une liste, et me prend une envie irrésistible, voir de nouveau ce classique qui a fait mon enfance. La peur de la déception est forcément là, pas besoin de vous faire un dessin, les souvenirs sont toujours déformés... Tant pis ! Je prends le risque, hop, retrouvé, hop, lancé.

Mulan, c'est tout d'abord un film qui m'avait laissé des phrases cultes et des fous rires. Donc je m'attendais à décrocher, peut-être, avec un peu de chance, quelques sourires causés par le souvenir... Sourire ? Je suis pessimiste... Je me suis retrouvée à rigoler, seule, avec ma tartine de Nutella et mon verre de grenadine, devant mon ordinateur... Et pas qu'un peu ! (Ok, il y avait sûrement là une once de nostalgie...) "Petit frère" est le chien le plus mignon et drôle que j'ai jamais vu dans un dessin animé, même s'il n'apparaît à l'écran que 10 minutes GRAND maximum, Mushu a des répliques simplement magiques (Mention spéciale pour la scène sur le panda -un panda, c'est toujours marrant t'façon- et son "circule, avant que j'te bouscule.", qui est encore une phrase que j'utilise couramment...). Les chansons ont toutes ce truc qui fait que tu les aimes, que tu retiens toutes les paroles, et que tu en as tellement souvent une dans la tête. COMME UN HOMME. Et aussi, les méchants font VRAIMENT peur.

Mais l'avantage de voir un film que l'on adorait gamin, c'est aussi de remarquer tous ces petits trucs en plus, pas vus la première fois et qui nous font dire "C'était pas si con que ça !" Et oui, derrière Mulan se cache une morale ! Et non, à 8 ans, je n'avais pas la moindre idée de ce que Mulan voulait nous apprendre... (C'est toujours les gentils qui gagnent, c'est ça ?). Mulan, contrairement à toutes ces poupées blondes qui, malheureuses, attendent qu'un beau prince charmant vienne les sauver, prend sa vie en main. Elle défend sa cause, prend des initiatives, elle est hors normes, une fille pas féminine, sans être un garçon. Juste ne pas aimer s'endormir toute jolie et attendre qu'on vienne nous embrasser. Aller se battre pour sa cause. Aller se battre même si l'on est une femme.
"-Personne ne m'écoute !
-T'es de nouveau une fille, tu t'souviens ?"
Donc, oui, bien sûr, aujourd'hui nous n'en sommes plus là, bien heureusement, mais ce qu'il faut retenir, c'est pas que Mulan n'est plus vraiment d'actualité en France, c'est qu'en plus d'être drôle, c'est un film intelligent. Alors oui, intelligent, pas ultra-recherché peut-être, mais déjà plus moralisateur que Cendrillon...

Je finirais sur ces belles paroles :
"-Voudrais tu rester pour dîner ?
-Voudrais tu rester pour toujours ?"

(La grand-mère )

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1635 fois
58 apprécient

Autres actions de clairemouais Mulan