Bande-annonce
Affiche My Beautiful Laundrette

My Beautiful Laundrette

(1985)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 1
  2. 4
  3. 11
  4. 20
  5. 53
  6. 174
  7. 321
  8. 211
  9. 56
  10. 15
  • 866
  • 46
  • 721

Omar, jeune pakistanais de la banlieue Sud de Londres, prend la gérance d'une vieille laverie automatique appartenant à son oncle. Il est aidé de Johnny, qui devient son amant. Quand son cousin Salim blesse un membre de l'ancien gang de Johnny, une bagarre éclate...

Casting : acteurs principauxMy Beautiful Laundrette

Casting complet du film My Beautiful Laundrette
Match des critiques
les meilleurs avis
My Beautiful Laundrette
VS
Passez notre amour à la machine...

Malgré la rapidité de traitement des différents sujets du film, on suit sans aucun déplaisir My Beautiful Laundrette, aussi touchant par le destin compliqué d'un indien en Angleterre dans les années Margareth Thatcher (quelle critique frontale ! Il fallait oser) que par la petite entreprise qui se monte sous nos yeux dans une fougue adolescente jouissive. Le début du film est un peu timide à démarrer, mais la suite vaut son pesant d'intrigues diverses ! Les acteurs, novices,...

Avatar Eowyn Cwper
5
Eowyn Cwper
Critique de My Beautiful Laundrette par Eowyn Cwper

L’Angleterre est déjà un pays dense en tout, alors qu’est-ce que ça devient quand on y applique surcouche sur surcouche ! Frears nous fait rêver son film : voulant donner le sentiment qu’on ne sait pas quand il commence, on y débarque brutalement comme un intrus. Premier tableau : l’accession au monde adulte d’un jeune Anglais d’origine pakistanaise (Gordon Warnecke), sans volonté ni personnalité, qui n’a rien demandé à personne & souffre quand même toute l’injustice des trois mondes :... Lire la critique de My Beautiful Laundrette

1
Critiques : avis d'internautes (10)
My Beautiful Laundrette
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de My Beautiful Laundrette par Caine78

Tourné à l'origine comme téléfilm avant d'être gonflé en 35mm après son succès au festival d'Edimbourg, « My Beautiful Laundrette » n'a aujourd'hui pas pris une ride. Il est d'ailleurs toujours étonnant de voir des œuvres totalement d'actualité à leurs sorties l'être encore plus trente ans plus tard, preuve que Stephen Frears avait sacrément réussi son coup. Proposant une peinture à la fois... Lire l'avis à propos de My Beautiful Laundrette

2
Avatar Caine78
7
Caine78 ·
Critique de My Beautiful Laundrette par XipeTotec

My Beautiful Laundrette est un étonnant film social, dont le réalisme et un décalage presque surréaliste se renforcement mutuellement, pour un résultat qui n'a pas pris une ride bien que volontairement cheap et bien de son temps. Il parvient notamment à traiter de l'immigration pakistanaise en Angleterre et d'homosexualité sans en faire frontalement ses sujets, comme s'il s'agissait... Lire la critique de My Beautiful Laundrette

Avatar XipeTotec
7
XipeTotec ·
Critique de My Beautiful Laundrette par retardeness

Johnny est un ex-skinhead, Omar est un immigrant pakistanais plein d’ambition. Amants, ils retapent ensemble la laverie automatique de l’oncle d’Omar et rêvent de succès. Sur le papier, ce film a tout pour me plaire, il allie la comédie sociale à une peinture des problématiques du Royaume-Uni des années 80 : politique de Thatcher, ultralibéralisme décomplexé, montée du racisme… Mais malgré... Lire l'avis à propos de My Beautiful Laundrette

Avatar retardeness
5
retardeness ·
Critique de My Beautiful Laundrette par Selenie

Après l'excellent "The hit" le réalisateur anglais offre son premier grand rôle à Daniel Day Lewis, futur plus grand acteur du cinéma mondial. On retrouve le côté social cher à Stephen Frears et au cinéma britannique en général. Un jeune pakistanais désire s'élever socialement grâce à sa famille mais aussi à son amant anglais joué par Day Lewis. Tourné à la base pour la télévision ce film est à... Lire la critique de My Beautiful Laundrette

3
Avatar Selenie
7
Selenie ·
Découverte
Lave-linge, ô mon beau lave-linge

Quelques jours après avoir vu Phantom Thread, j'ai eu envie de revenir au temps où Daniel Day-Lewis n'était pas encore un monstre sacré du cinéma aux trois Oscars. J'ai donc regardé le film qui l'a révélé lui et son réalisateur Stephen Frears, My Beautiful Laundrette. Réalisé au départ pour la télévision (ce qui se ressent sur la facture du film) avant qu'un... Lire l'avis à propos de My Beautiful Laundrette

1 1
Avatar Bastien Marie
8
Bastien Marie ·
Toutes les critiques du film My Beautiful Laundrette (10)
Bande-annonce
My Beautiful Laundrette