Affiche My Own Private Idaho

Critiques de My Own Private Idaho

Film de (1991)

Use Your Illusion.

La première scène s'ouvre sur un jeune homme à l'air égaré mais sûr de lui, planté au beau milieu de nulle part. Il porte un petit bonnet, couvrant sa coupe blonde rebelle et des habits usés, signe d'un long voyage effectué. Ce garçon est Mike Waters, prostitué homosexuel toxicomane en quête de son passé, de sa réelle identité. My Own Private Idaho raconte sa perpétuelle... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

25 6
Avatar 21st Century  Christ
7
21st Century Christ ·

Survivre — suspendu à un fil

My Own Private Idaho ressuscite le premier âge du cinéma de Gus Van Sant : baroque, mélodramatique, halluciné, mais déjà hautement conceptuel. Van Sant imagine un casting idéal, avec de jeunes stars : Keanu Reeves pour le rôle de Scott, un bourgeois en rupture de ban, et River Phoenix dans celui de Mike, orphelin démuni affecté d’un... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

44 13
Avatar Blake 無
10
Blake 無 ·

Critique de My Own Private Idaho par reno

Vingt ans après Easy Rider que ramenait Gus Van Sant sur la route ? Que restait-il à dire de cette histoire actée que les Etats-Unis entretiennent avec leur origine et sa mise en image qu'illustraient tant le western que des films comme Wild Boys of the Road de Wellman ou Les raisins de la colère de Ford ou encore Le Magicien d'Oz, où il s'agissait de repousser toujours les limites d'un espace à... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

16 4
Avatar reno
8
reno ·

Le plus grand Gus Van Sant.

Protéiforme. Tel est l'adjectif qu'on pourrait coller sans problème sur ce film. Puisqu'il est sans conteste (et je n'accepterai aucune contestation, sous peine de vous voir recevoir un colis piégé dans l'heure qui suit) le meilleur film de Gus Van Sant. Et qu'il est certainement mon film préféré. A chaque fois c'est pareil, toujours cette alchimie indicible entre Keanu Reaves et Phoenix, tous... Lire la critique de My Own Private Idaho

7
Avatar LionelMartinez
9
LionelMartinez ·

Incontournable

Il est des films, des livres ou des peintures qui bien qu’ancrés dans un réalisme sans artifice vous transportent dans une espèce de voyage onirique. Une œuvre qui vous intrigue, vous imprègne et vous touche. Ce troisième film de Gus Van Sant est de cet acabit. Road movie sans concession, on se passionne pour le parcours chaotique de Scott et Mike, qu’on nous livre à l’état brut tant... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

7
Avatar Fritz Langueur
10
Fritz Langueur ·

''I pray at the Church of River Phoenix''

C'est l'histoire de Mike(River Phoenix), un toxicomane prostitué souffrant de narcolepsie et qui tombe amoureux de son ami, Scott(Keanu Reeves), lui aussi toxicomane et prostitué. Mike est à la recherche de son passé, Scott cherche quant à lui une meilleure vie tout en aidant son ami. C'est une intrigue étrange, mais le film est si beau. Les paysages sont simples mais magnifiques, il est... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

6
Avatar Margotxoo
8
Margotxoo ·

My Own Private Critique

My Own Private Idaho fait partie de ces films dont on ne sait quoi penser. C'est une tranche de vie de paumés, esquintés par la vie, à l'enfance malheureuse qui se répercute sur leur présent. Il n'y a pas de bien, pas de mal, pas de morale, pas de message. Juste un regard froid, dénué de jugement, sur des déracinés de la vie sans lendemain pour lesquels les conformismes n'ont aucun... Lire la critique de My Own Private Idaho

6 2
Avatar TheBroCode
4
TheBroCode ·

Original et revigorant

"My Own Private idaho" constitue certainement l'un des films les plus originaux et revigorants vus ces dernières années : une histoire hautement improbable qui transforme la description d'une attirance homosexuelle entre deux prostitués mâles en théâtre élisabéthain, et transporte sans vergogne ses personnages SDF dans la campagne Italienne... Pourtant, Van Sant... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

3
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

La somptueuse descente aux enfers de River Phoenix

Le film commence par la magnifique image d’une route déserte sinuant parmi les champs de blés et sous un ciel d’orage qui se perd à l’horizon. Sur la route, un jeune zonard, Mike ‘Miky’ Waters (River Phoenix), s’écroule pris d’une des crises de narcolepsie qui surviennent sans prévenir. Plus tard, on le découvre se prostituant dans la chambre miteuse d’un hôtel de Portland. On fait ensuite la... Lire la critique de My Own Private Idaho

3 5
Avatar Roland Comte
8
Roland Comte ·

This road never ends

Mon deuxième film de Gus Van Sant après Elephant, que j'avais vécu comme une véritable claque cinématographique. Pas de déception puisque j'ai retrouvé dans My Own Private Idaho les qualités qui m'avaient déjà marqué : un film d'une très grande finesse, sincère, très sobre (presque minimaliste : certains ressentiront de la froideur et une forme de distance, personnellement... Lire l'avis à propos de My Own Private Idaho

2 2
Avatar StalkR
10
StalkR ·